BNP Paribas
BNP
Temps réel Euronext Paris - 24/03 17:36:13
60.46EUR
-1.05%

BNP Paribas ambitieux sur la conquête de clients malgré la fermeture d'agences

Envoyer par e-mail
20/03/2017 | 13:35

Paris (awp/afp) - BNP Paribas souhaite conquérir 600.000 nouveaux clients par an en France à partir de 2020, horizon de son plan stratégique actuel, tout en poursuivant la réduction de son nombre d'agences, a indiqué lundi la banque française.

Ces annonces ont été faites à l'occasion de la journée investisseurs du groupe, au cours de laquelle il a précisé sa feuille de route - déjà largement dévoilée en février - pour les quatre années à venir.

BNP Paribas a ainsi répété son intention de continuer à adapter son réseau d'agences dans le pays, où il en comptait 1.964 fin 2016, sans toutefois donner de détails supplémentaires.

Selon Le Monde, la banque va fermer 200 agences d'ici 2020, ce qui entraînera une réduction d'effectifs de 2% à 4% par an.

Contacté par l'AFP, le groupe n'a pas confirmé ces informations.

"Le rythme de fermetures d'agences sera du même ordre que les années précédentes en fonction des besoins des clients", a déclaré un porte-parole.

Si le principe d'une réduction des effectifs était déjà connu, son ampleur n'a pas, elle non plus, été confirmée.

"Compte tenu du turn-over naturel prévisionnel et de la mobilité interne, cette baisse pourra être absorbée sans difficulté majeure et permettre à la banque de détail en France d'être un recruteur dynamique d'ici 2020", a ajouté le porte-parole.

Tous les grands réseaux bancaires sont lancés dans une réduction de leur nombre d'agences et des effectifs.

BPCE a ainsi indiqué en février vouloir fermer "un peu plus de 400 points de vente" d'ici 2020 et ne pas remplacer un départ sur trois.

Pour sa part, Société Générale avait lancé fin 2015 un plan de fermeture d'environ 20% de ses agences jusqu'en 2020 (soit environ 400 de ses 2.200 agences), tandis que LCL a l'intention de fermer de 250 à 280 points de vente.

Avec son objectif de conquête de clients, BNP Paribas affiche de fortes ambitions, dans un paysage bancaire français déjà riche en concurrents.

Sans compter l'arrivée de nouveaux acteurs, dont Orange Bank qui pourrait arriver mi-mai selon son coactionnaire, l'assureur mutualiste Groupama.

Mais, depuis début février, une nouvelle loi est entrée en vigueur et permet de changer plus facilement et rapidement d'établissement.

afp/rp

© AWP 2017
Envoyer par e-mail