BNP Paribas
BNP
Temps réel Euronext Paris - 26/06 17:35:09
61.6EUR
+0.16%

BNP Paribas : vise une hausse moyenne du bénéfice de plus de 6,5% par an d'ici 2020

Envoyer par e-mail
20/03/2017 | 12:59




(Actualisation : actualisation du cours de Bourse, détail du plan de transformation digitale et d'économies, commentaires de dirigeants)





PARIS (Agefi-Dow Jones)--BNP Paribas (BNP.FR) a annoncé lundi viser une progression annuelle à un chiffre de son bénéfice net d'ici à 2020 grâce à l'accélération des synergies entre ses activités et de sa transformation digitale.



A l'occasion d'une journée investisseurs, la banque a présenté lundi son nouveau plan stratégique qui fait état d'un objectif de progression annuelle moyenne de plus de 6,5% du bénéfice net d'ici à 2020, tout en portant progressivement le taux de distribution de 45 à 50%.



Entre 2013 et 2016, la banque a dégagé une croissance moyenne d'environ 17% de son bénéfice net, dont plus de 9% hors éléments exceptionnels.



Selon les supports de présentation publiés sur son site internet, BNP Paribas compte poursuivre son modèle de banque universelle appuyé sur trois piliers de revenus : la banque de réseau, les services financiers et la banque de financement et d'investissement.



Le groupe compte également investir 3 milliards d'euros dans l'amélioration de l'expérience client et la transformation digitale. Ce montant devrait être auto-financé grâce à 3,4 milliards d'euros d'économies visées sur la période 2017-2019. BNP Paribas prévoit que ces investissements génèreront 2,7 milliards d'euros d'économies annuelles récurrentes à partir de 2020.





Réduction du nombre d'agences physiques





Renouveler l'expérience bancaire des clients constitue la principale priorité opérationnelle d'ici à 2020. La préférence croissante des ménages pour l'usage des biens, notamment dans l'automobile, plutôt que pour leur détention, offre au groupe d'immenses opportunités, a indiqué Thierry Laborde, responsable du pôle de banque de détail, fort de 17,5 millions de clients actuellement, dont 2,5 millions exclusivement clients en ligne.



L'accélération de la transformation digitale devrait permettre une croissance annuelle de 0,5% des revenus du pôle en moyenne, malgré un environnement moins favorable, tout en générant 1 milliard d'euros d'économies. Ces économies proviendront notamment de la poursuite de la réduction du nombre d'agences physiques, la modernisation de l'infrastructure et la simplification de l'organisation avec seulement deux niveaux hiérarchiques au sein du réseau. En France, la réduction d'effectifs correspondante s'opèrera exclusivement au travers des départs naturels. En Italie ainsi qu'en Belgique, un plan de départs anticipés a déjà été mise en place.



Au chapitre du bilan, la banque dirigée par Jean-Laurent Bonnafé se fixe pour objectif de dégager un rendement des capitaux investis de 10%, contre 9,4% fin 2016, tout en atteignant un ratio de fonds propres core Tier 1 de 12%, au lieu de 11,5% en 2016. Pour les capitaux retraités des survaleurs, ou ROTE, l'objectif de rendement est fixé à 11,5%.



Le directeur financier Philippe Bordenave a précisé que le groupe garderait une marge de manoeuvre pour procéder à des opérations de croissance externe en se limitant à des acquisitions ciblées d'activités rapidement rentables pour BNP.



L'action BNP Paribas cède 0,6% lundi en milieu de séance, sous-performant légèrement son indice de référence.





-Guillaume Bayre, Agefi-Dow Jones ; 01 41 27 47 93; gbayre@agefi.fr ed: VLV - ECH





Envoyer par e-mail