Estee Lauder Compani
EL
Temps Différé Nyse - 12/12 22:01:12
124.95USD
-0.41%

LVMH prend le contrôle des parfums de luxe Francis Kurkdjian

Envoyer par e-mail
20/03/2017 | 19:25

(Actualisé avec précisions)

par Pascale Denis

PARIS, 20 mars (Reuters) - LVMH a annoncé lundi l'acquisition d'une participation majoritaire dans la maison française de parfums de luxe Francis Kurkdjian, signant sa première acquisition sur un marché de la parfumerie de niche en forte croissance et en pleine concentration.

Le numéro un mondial du luxe, propriétaire de plus de soixante marques dont Louis Vuitton, Céline ou Christian Dior, réalise aussi son premier rachat dans ce secteur d'activité depuis 2001, date à laquelle il avait acquis l'italien Acqua di Parma.

Cette opération "permettra à Maison Francis Kurkdjian de poursuivre son développement, notamment international, dans le respect de sa singularité, de ses exigences de qualité et de sa liberté créative", indique le groupe de luxe dans un communiqué.

Le solde du capital restera contrôlé par le parfumeur Francis Kurkdjian et par Marc Chaya, directeur de la création et co-fondateur de l'entreprise.

La Maison Francis Kurkdjian, créée en 2009, conçoit des jus haut de gamme vendus entre 130 et 200 euros le flacon de 70 millilitres. Son chiffre d'affaires est estimé entre 15 et 20 millions d'euros.

La marque, qui compte huit boutiques en propre - dont deux à Paris et quatre à Taïwan - distribue ses parfums dans près de 500 points de vente dans le monde répartis dans quarante pays.

Les Etats-Unis sont son premier marché.

"Nous n'ignorons pas la tendance de fond, qui est à la concentration", a déclaré Marc Chaya, lors d'une conférence téléphonique avec la presse. "Mais cette alliance n'est pas défensive, elle découle d'un projet visant à ancrer la maison dans le long terme", a-t-il dit.

L'adossement à LVMH permettra à la marque de s'implanter dans des marchés où elle n'est pas encore présente, comme la Chine et la Russie.

Maison Francis Kurkdjian pourra aussi bénéficier du support du groupe dans le e-commerce et la communication digitale, a précisé Marc Chaya.

Lancés par Serge Lutens et Annick Goutal dans les années 1980, les parfums de niche, qui se différencient de la masse d'un marché saturé de lancements - plus de 1.000 par an contre moins de 40 dans les années 1970 - ont le vent en poupe.

Alors que le marché mondial du parfum connaît une croissance d'environ 2% à 3% par an, celle de la parfumerie de niche atteint près de 15% et suscite la convoitise des grands groupes.

Avant LVMH, l'américain Estée Lauder a multiplié les acquisitions de marques françaises comme Les Editions de Parfums Frédéric Malle, Le Labo et By Kilian.

L'Oréal s'est lui aussi lancé dans la course avec le rachat, en juin 2016, de l'Atelier Cologne.

En 2016, la division parfums et cosmétiques de LVMH, qui regroupe, outre Dior, Guerlain, Kenzo, Givenchy ou Benefit, a réalisé un chiffre d'affaires de 4,95 milliards d'euros, en croissance de 8% à taux de changes constants.

Le montant de la transaction n'a pas été communiqué. (Edité par Matthieu Protard)

Valeurs citées dans l'article : Estee Lauder Companies Inc, LVMH, L'Oreal
© Reuters 2017
Envoyer par e-mail