Euro / US Dollar (EU
EURUSD
Temps Différé - 24/07 14:09:12
1.1646USD
-0.3%

La BCE prête à durcir le ton ?

Envoyer par e-mail
Analyse à moyen terme du : 10/05/2017 | 11:52
Opinion : Positive au dessus de 1.067 
Objectif de cours : 1.1145 
Malgré des prises de bénéfices consécutives à l’élection d’Emmanuel Macron, la monnaie unique conserve un potentiel haussier, soutenu par l’atténuation des risques politiques et les attentes en matière de politique monétaire.

Après les Pays-Bas, la France a donc nettement écarté la menace europhobe, le nouveau président élu bénéficiant d’une large avance en rassemblant plus de 66% des suffrages exprimés, un score supérieur à l’ensemble des pronostics. En attendant des élections législatives à venir en Allemagne au mois d’octobre ainsi qu’en Italie avant mai 2018, le risque d’une explosion de l’Union européenne est relégué au second plan.

Un tel soulagement, combiné à la vigueur des récents indicateurs économiques, en particulier sur le front de l’inflation, pourrait ainsi encourager la BCE à revoir sa feuille de route plus tôt que prévu, comme l’anticipe Wolfgang Schäuble. Selon le ministre des Finances allemand, soutien d’Emmanuel Macron, une normalisation aura lieu « rapidement ».

Autre élément de nature à alimenter les optimismes en Europe, un accord préliminaire aurait été conclu entre la Grèce et ses créanciers, lequel permettra d’ouvrir la voie à des discussions sur la réduction de la dette hellénique.

De l’autre côté de l’Atlantique, la Réserve Fédérale juge le ralentissement de la croissance américaine au premier semestre « probablement temporaire », saluant la robustesse de l’emploi et de la consommation. L’hypothèse d’une nouvelle hausse de taux en juin s’est ainsi renforcée mais semble désormais bien intégrée dans les cours, réduisant de fait le potentiel du billet vert.

Graphiquement, l’Euro retrace provisoirement après avoir franchi 1.10 USD pour la première fois en 6 mois. La dynamique reste toutefois très clairement haussière en 2017 et nous maintenons notre prochain objectif à 1.1145. En cas de repli plus conséquent, nous renforcerions notre position à 1.0727, seuil correspondant au comblement du gap qui s’était formé au soir du premier tour de l’élection présidentielle. Sous 1.0670 USD, nous invaliderions en revanche notre scénario.
Mathieu Burbau
© Zonebourse.com 2017
Envoyer par e-mail