Euro / US Dollar (EU
EURUSD
Temps Différé - 21/08 23:31:07
1.1813USD
+0.49%

Le Dollar s’offre un rebond technique

Envoyer par e-mail
Analyse à moyen terme du : 07/08/2017 | 08:23
Opinion : Positive au dessus de 1.1638 
Objectif de cours : 1.2 
A la faveur d’un rapport mensuel sur l’emploi américain de bonne facture, le billet vert reprend des couleurs, provoquant au passage un important dégagement sur la monnaie unique.

En dépit d’une croissance des salaires toujours timide (+2.5% sur un an), la première économie mondiale continue de créer des emplois, à hauteur de 209k nouveaux postes au mois de juillet, contre un chiffre de 181k prévu par le consensus des économistes. Le taux de chômage recule par ailleurs à 4.3%, un record en 16 ans.

Malgré une macroéconomie américaine globalement mitigée, notamment en matière d’inflation, la solidité du marché du travail laisse ainsi penser que la FED pourrait bel et bien opter pour une troisième hausse de taux en 2017, comme initialement prévu par les projections du comité de politique monétaire.

Sur le plan politique, Gary Cohn, conseiller économique en chef de la Maison Blanche, a donné un coup de pouce supplémentaire au Dollar en exprimant son impatience quant à l’émergence d’une réforme fiscale aux Etats-Unis, une mesure de nature à soutenir la croissance.

Tandis que Donald Trump reste fragilisé par échecs politiques et démissions en série sur fond de soupçons d’ingérence russe, une telle posture rassure des marchés qui doutent toujours de la capacité du président américain à mettre en œuvre ses promesses de campagne.

Mais si le billet vert s’offre un peu de répit, l’Europe conserve un meilleur potentiel pour les mois qui viennent.

L’inflation sous-jacente (hors secteurs volatils de l’énergie ou de l’alimentation) progresse le mois dernier à +1.2% sur un an dans l’Union monétaire, confirmant l’éloignement durable du spectre déflationniste. Sur la même période, le taux de chômage poursuit un recul quasi-rectiligne sur les quatre dernières années vers 9.1%, un niveau inédit depuis 2009. Enfin, le taux de croissance atteint +0.6% au deuxième trimestre selon une première estimation. Le tableau bénéficie donc dans l’ensemble d’une marge de progression plus large qu’outre-Atlantique tout en paraissant de moins en moins compatible avec la poursuite d’une politique monétaire ultra-accommodante.

De son côté, le FMI estime que la devise américaine est surévaluée de 10 à 20% sur la base des fondamentaux économiques à moyen terme des Etats-Unis, renforçant l’hypothèse d’un nouvel affaiblissement du Dollar.

Graphiquement, l’Euro s’accorde logiquement une pause dans son rallye haussier, après avoir brièvement évolué au-delà de 1.19 USD, dans des niveaux de prix qui n’avaient plus été échangés depuis le tout début d’année 2015. Cette configuration nous offre une opportunité d’achat sur repli dans une tendance nettement haussière, alimentée par la chasse aux stops des investisseurs particuliers, massivement vendeurs sur la parité depuis le début de l’année.
Mathieu Burbau
© Zonebourse.com 2017
Envoyer par e-mail