Faurecia
EO
Temps réel Euronext Paris - 14/12 10:56:24
64.17EUR
+0.25%

Les perspectives des équipementiers automobiles semblent s'assombrir

Envoyer par e-mail
09/05/2017 | 16:47

(AOF) - Séance tourmentée pour les équipementiers automobiles à la Bourse de Paris. En repli de 1,27% à 65,83 euros, Valeo accuse l'une des plus fortes baisses du CAC 40. Faurecia abandonne, lui, 1,22% à 45,785 euros tandis que Plastic Omnium perd 0,84% à 35,94 euros. Le secteur est pénalisé aujourd'hui par deux mauvaises nouvelles.

En premier lieu, le marché automobile chinois a reculé de 1,7% au mois d'avril selon la Passenger Car Association, fédération qui regroupe les constructeurs chinois. Ce chiffre confirme le ralentissement d'un marché pourtant considéré comme crucial pour le secteur automobile mondial. Récemment, les autorités annonçaient que les stocks de véhicules en Chine étaient à des niveaux historiquement élevés, une situation comparable à 2015.

Par ailleurs, Jefferies a publié une note pessimiste sur la production automobile en raison de la faiblesse observée en Chine mais aussi aux Etats-Unis, un autre marché clef. Dans ce cadre, le broker a dégradé sa recommandation sur Faurecia d'Achat à Conserver tout en réitérant son objectif de cours de 47 euros. Après la hausse de 26% du titre depuis le 1er janvier, et face à des perspectives de croissance très limitées, le titre apparait sur-évalué pour le bureau d'études.

Depuis quelques semaines, les analystes, à l'image de Barclays le mois dernier, s'inquiètent des perspectives du secteur automobile mondial en raison de la Chine et des Etats-Unis. Début mai, Geral Motors, Ford et Toyota, les trois principaux constructeurs automobiles en Amérique du Nord, ont fait état d'une baisse de leurs ventes de voitures neuves en avril, un nouveau signe du ralentissement du marché après un long cycle de hausse.




Valeurs citées dans l'article : Faurecia, Valéo, Cie Plastic Omnium
Copyright 2017 AOF
Tous droits de reproduction et de représentation réservés (Avertissement légal)
Envoyer par e-mail