Getlink
GET
Temps réel Euronext Paris - 16/02 17:35:14
10.8EUR
+0.51%

Getlink : dit prêt à faire face à la hausse des taux

Envoyer par e-mail
14/02/2018 | 13:13




PARIS (Agefi-Dow Jones)--Après avoir profité de la baisse des taux d'emprunt pour refinancer sa dette, le gestionnaire du tunnel sous la Manche Getlink (>> Getlink) s'estime bien positionné pour aborder le durcissement des politiques monétaires attendu ces prochaines années malgré les inquiétudes exprimées par certains analystes.



"Contrairement à la plupart des sociétés cotées, Getlink n'a aucun refinancement obligatoire dans les prochaines années qui aurait pour conséquence de faire augmenter ses frais financiers", a indiqué un porte-parole du concessionnaire du tunnel à l'agence Agefi-Dow Jones dans un courrier éléctronique. L'évolution des taux de marché n'a pas d'impact sur les différentes tranches de la dette du groupe, dont les taux sont fixes jusqu'à leur échéance, a ajouté le porte-parole.



Dans une étude publiée en décembre et mise à jour cette semaine, Barclays jugeait Getlink particulièrement exposé en cas de remontée des taux. Selon la banque, une hausse d'un point des taux obligataires de référence pourrait faire perdre 23% de sa valeur à l'action Getlink, contre seulement 7% pour des groupes comme Vinci (>> Vinci) et Eiffage (>> Vinci), dont l'effet de levier financier est moins important en raison de la diversification de leurs activités au-delà des seules concessions.



L'année dernière, Getlink a levé 1,96 milliard d'euros pour refinancer sa dette à un taux moyen réduit de 6% à 4%, ce qui lui permettra d'économiser environ 60 millions d'euros par an en intérêts pendant au moins cinq ans.



Selon Barclays, de telles conditions font peser une incertitude sur les prochains refinancements de cette dette à 5, 10, 12 et 33 ans émise en euros et en livres.



Dans un environnement de progression des taux, Getlink pourrait par ailleurs profiter d'une remontée de l'inflation, a souligné son porte-parole. "Une hausse de l'inflation aurait un impact positif sur notre rentabilité et notre valorisation", a-t-il indiqué, alors que les péages prélevés sur le passage des trains Eurostar sont indexés sur l'inflation. Le groupe peut également répercuter d'éventuelles hausses de prix sur son activité de transport de véhicules entre la France et l'Angleterre.



- Thomas Varela, Agefi-Dow Jones; +33 (0)1 41 27 47 99; tvarela@agefi.fr ed: ECH





Valeurs citées dans l'article : Getlink, Vinci
Envoyer par e-mail