International Consol
IAG
Temps Différé London Stock Exchange - 18/10 17:35:24
652.5GBp
+2.68%

IAG: les faillites de compagnies aériennes créent des opportunités en Europe

Envoyer par e-mail
13/10/2017 | 13:13




LONDRES (Agefi-Dow Jones)--IAG (>> International Consolidated Airlines Group) convoite certains créneaux de Monarch Airlines à l'aéroport londonien de Gatwick et pourrait commander des avions supplémentaires auprès d'Airbus (>> Airbus SE) pour ses compagnies aériennes, a déclaré vendredi son directeur général Willie Walsh, en ajoutant que les faillites de Monarch et d'Air Berlin (>> Air Berlin Plc) pourraient fournir des opportunités de croissance aux compagnies européennes.



La cessation d'activité des deux compagnies européennes réduit l'offre de sièges à court terme et pourrait changer le paysage concurrentiel dans certaines parties d'Europe sur le long terme, a déclaré le dirigeant d'IAG aux journalistes. Cela pourrait également aider les compagnies à avoir un plus grand contrôle sur les prix des billets, a-t-il ajouté.



Monarch a cessé ses activités la semaine dernière après avoir déposé le bilan, tandis qu'Air Berlin a vendu jeudi l'essentiel de ses activités à Deutsche Lufthansa (>> Deutsche Lufthansa) après s'être mis en faillite en août. Des offres doivent être soumises d'ici la semaine prochaine pour Alitalia, en faillite depuis mai.



Willie Walsh, dont le groupe est candidat au rachat de certains actifs d'Air Berlin, a également estimé que le rachat effectif de la deuxième compagnie d'Allemagne par le numéro un du pays soulevait "des problèmes de concurrence significatifs".



International Consolidated Airlines Group sera dans le vert sur la période de juillet à décembre. Cette perspective n'a pas changé, a-t-il déclaré.



IAG voit également des opportunités de croissance ailleurs.



Aer Lingus veut ajouter à sa flotte d'autres monocouloirs Airbus A321LR pouvant être utilisés sur des vols transatlantiques et pourrait prendre des avions long-courrier Airbus A330 supplémentaires, a indiqué Willie Walsh.



Aer Lingus "pourrait se développer plus vite que ce qui est prévu actuellement", a ajouté Willie Walsh, qui a dirigé la compagnie irlandaise dans le passé.



Il a par ailleurs indiqué qu'IAG voulait également augmenter la capacité de sa filiale low cost long-courrier Level, de deux appareils actuellement, à 30 avions d'ici à 2022.



Level, dont l'activité à démarré cette année, étendra également ses activités au-delà de sa base de Barcelone, bien que l'emplacement d'une nouvelle base n'ait pas encore été déterminé.



Willie Walsh a indiqué que Level pourrait fournir à IAG un accès à des villes secondaires sensibles aux prix en Chine, où British Airways a du mal à gagner de l'argent en raison de l'absence de demande pour la classe business.



Le directeur général d'IAG a déclaré qu'en plus des Airbus A330 opérés par Level, le groupe pourrait augmenter le nombre d'A321LR utilisés par Aer Lingus.



Ces A321LR, des monocouloirs configurés de sorte à pouvoir assurer des vols long-courrier, pourraient également être opérés par British Airways et par la compagnie espagnole Iberia, a-t-il ajouté.





-Robert Wall, Dow Jones Newswires



(Version française Maylis Jouaret) ed: ECH





Envoyer par e-mail