JCDecaux
DEC
Temps réel Euronext Paris - 18/10 17:35:07
33.4EUR
+2.53%

JCDECAUX : l'optimisme de Goldman Sachs n'empêche pas la baisse

Envoyer par e-mail
13/10/2017 | 15:51

(AOF) - JCDecaux s'est retourné à la baisse à la mi-journée dans le sillage du marché parisien qui a accéléré son recul au même moment. Le titre du spécialiste de l'affichage extérieur n'a donc profité que peu de temps du relèvement de recommandation de Goldman Sachs, passé à l'Achat sur la valeur avec un objectif de cours bonifié de 13% à 37,8 euros. Le bureau d'études s'attend à une accélération de la croissance organique de JCDecaux, qui pourrait devenir dans les deux ans l'une des plus importantes du secteur, à 4,8% en 2018 et 4,3% en 2019.

L'analyste s'attend à ce que les chiffres que publiera le groupe au titre du troisième trimestre le 7 novembre confortent ce scénario : la croissance organique de JCDecaux pourrait ressortir à 3,5% sur cette période, contre un consensus de +3,3%, grâce à une base de comparaison favorable, une amélioration de la situation en Chine et les contrats récemment engrangés.

En termes de croissance globale, la tendance devrait aussi être favorable : "Nous voyons des possibilités d'acquisitions relutives étant donné le solide bilan du groupe et les récents commentaires du management de JCDecaux à propos de la consolidation en cours dans le secteur, notamment aux Etats-Unis", souligne Goldman Sachs.

Dans ce contexte, le broker prévoit un rebond de la rentabilité du groupe dès 2018. JCDecaux devrait tirer le plein bénéfice de l'intégration de l'américain Cemusa : les coûts liés à cette intégration, combinés aux nécessaires dépenses de déploiement du gros contrat décroché dans les transports londoniens, ont pesé sur la marge de JCDecaux l'année dernière.

JCDecaux retrouve les faveurs des analystes

L'analyse de Goldman Sachs fait écho à celle de Citi publiée hier : le bureau d'études est passé à l'Achat sur le titre et s'est montré optimiste dans les perspectives d'accélération de la croissance du groupe français sur les 12 prochains mois. Citi s'attend aussi à une amélioration de la rentabilité de JCDecaux après le point bas de 2017.

La semaine dernière déjà, Liberum avait relevé son objectif de cours de 33 à 36 euros sur JCDecaux après avoir intégré l'impact des contrats décrochés en 2017 dans ses estimations. De ce fait, le bureau d'études se montrait plus confiant que le consensus concernant le bénéfice par action de JCDecaux en 2018 et 2019, sachant que le consensus n'intègre pas encore les nouveaux contrats.

"Alors que les marges de 2017 devraient être sous pression, nous n'attendons une reprise suite aux gains de contrats qu'en 2019 en raison des coûts significatifs de démarrage que ces derniers vont entrainer en 2018", indiquait Liberum.

Copyright 2017 AOF
Tous droits de reproduction et de représentation réservés (Avertissement légal)
Envoyer par e-mail