Gold
Temps Différé - 15/12 23:36:47
1254.82USD
+0.11%

L'or continue sa tranquille ascension

Envoyer par e-mail
26/05/2017 | 17:03

Londres (awp/afp) - L'or a continué à monter cette semaine, toujours porté par un climat d'inquiétudes politiques et économiques aux États-Unis, le président Donald Trump restant pris dans un scandale et le rythme des hausses de taux d'intérêt demeurant incertain.

Le cours de l'once de métal jaune est monté vendredi à 1.268,39 dollars, son plus haut niveau en près d'un mois.

"L'or bénéficie d'un regain d'aversion au risque sur les marchés, et de la faiblesse du dollar", a observé Craig Erlam, analyste chez Oanda.

Le dollar est tombé cette semaine à 1,1268 dollar pour un euro, son niveau le plus faible face à la monnaie unique depuis la victoire le 9 novembre dernier de Donald Trump dans la course à la présidence des États-Unis.

"Même si les attentes d'une hausse des taux d'intérêt américains en juin sont élevées, le calendrier à plus long terme des hausses de taux reste incertain, ce qui pèse sur le billet vert", a expliqué Lukman Otunuga, analyste chez FXTM.

Une hausse du dollar rend plus attractifs, car moins onéreux, les achats d'or, libellés dans la monnaie américaine, pour les investisseurs munis d'autres devises.

En outre, les incertitudes sur la politique monétaire américaine poussent les investisseurs à opter pour la prudence et à privilégier ainsi les actifs qu'ils jugent les plus sûrs, au premier rang desquels se trouve l'or.

Ainsi, le cours de l'once d'or devrait continuer de monter, a estimé M. Otunuga.

L'argent, considéré traditionnellement comme une alternative meilleur marché à l'or, a grimpé dans le sillage du métal jaune, pour atteindre vendredi 17,37 dollars l'once, son niveau le plus fort en un mois.

Les cours du métal gris ont également grimpé cette semaine car "la Chine a importé en avril de grosses quantités d'argent", ont relevé les analystes de Commerzbank.

"Selon des données des douanes chinoises, les importations ont grimpé de 24% sur un an, à 298 tonnes", a-t-on noté chez Commerzbank.

Le Chine a également importé plus de platine, "ce qui implique une demande robuste du secteur de la bijouterie", ont poursuivi les analystes.

Le platine a atteint 967,02 dollars l'once vendredi, un sommet en un mois.

Autre métal du groupe des platinoïdes, le palladium a ouvert la semaine sur un plus bas depuis mi-mars, à 752,54 dollars, avant de se reprendre pour finir la semaine presque à l'équilibre.

Porté par des perspectives de déficit de l'offre par rapport à la demande cette année, les cours du palladium étaient montés fin avril à 832,09 dollars l'once, un sommet en un peu plus de deux ans.

Sur le London Bullion Market, l'once d'or a terminé à 1.265,05 dollars vendredi au fixing du soir, contre 1.252,00 dollars le vendredi précédent.

L'once d'argent a clôturé à 17,29 dollars, contre 16,77 dollars il y a sept jours.

Sur le London Platinum and Palladium Market, l'once de platine a fini à 961 dollars, contre 943 dollars sept jours plus tôt.

L'once de palladium a terminé pour sa part à 780 dollars, contre 770 dollars à la fin de la semaine précédente.

acd/pn/nas

© AWP 2017
Envoyer par e-mail