Gold
Temps Différé - 28/07 04:17:05
1259.63USD
-0.03%

L'or en retrait avant le second tour de la présidentielle française

Envoyer par e-mail
05/05/2017 | 17:52

Londres (awp/afp) - L'or a baissé sur la semaine, alors que les investisseurs reprenaient confiance dans le marché avant l'élection présidentielle française dont le second tour aura lieu dimanche.

L'once d'or a atteint jeudi son plus bas niveau depuis un mois et demi, à 1.225,65 dollars.

"L'or a chuté malgré la faiblesse du dollar. Pour sa cotation en euro, le métal jaune a même touché un plus bas en trois mois, car les marchés tablent désormais sur une victoire certaine de l'europhile Emmanuel Macron à l'élection présidentielle française", ont expliqué les analystes de Commerzbank.

"L'or et les métaux précieux sont d'habitude fortement influencés par le cours du dollar, mais pour l'instant, il semblerait que le principal facteur soit le risque qui règne sur les marchés", a estimé Fawad Razaqzada, analyste chez Forex.com.

Face à l'incertitude qui entourait cette élection, et alors que la candidate d'extrême droite Marine Le Pen s'est qualifiée au second tour, les investisseurs s'étaient tournés vers l'or pour se protéger du risque d'un choc du marché.

A plus long terme, les données de la demande d'or pour le premier trimestre ont été publiées par le Conseil mondial de l'or (CMO).

La demande a plongé de 18% par rapport au premier trimestre 2016 et s'établit à 1.034,5 tonnes, les investisseurs professionnels américains délaissant le métal jaune après l'élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis.

En revanche, la demande d'or physique a commencé à reprendre en Inde et en Chine, a noté le CMO.

L'once d'argent a atteint jeudi 16,21 dollars, son plus bas depuis quatre mois.

"L'argent n'a pas passé une bonne semaine, et souffre des mêmes maux que l'or. Mais avec une baisse plus marquée, les investisseurs techniques pourraient déclencher des ventes automatiques dans le futur", a prévenu Lukman Otunuga, analyste chez FXTM.

L'once de platine a atteint jeudi 893,85 dollars, son plus bas depuis quatre mois, alors que le palladium a mieux résisté.

"La différence de prix entre les deux métaux platinoïdes n'a plus été aussi faible depuis février 2002, et le palladium pourrait continuer de gagner du terrain", ont noté les analystes de UniCredit.

"Le palladium est très dépendant de l'industrie automobile mais la baisse du nombre de voitures aux Etats-Unis n'a pas affecté le métal, alors que le mois d'avril marque le quatrième mois d'affilée de baisse par rapport au même mois en 2016", ont noté les analystes de Commerzbank, qui craignent une baisse importante du palladium en conséquence.

Sur le London Bullion Market, l'once d'or a terminé à 1.228,05 dollars vendredi au fixing du soir, contre 1.266 dollars le vendredi précédent.

L'once d'argent a clôturé à 16,27 dollars, contre 17,41 dollars il y a sept jours.

Sur le London Platinum and Palladium Market, l'once de platine a fini à 909 dollars, contre 946 dollars sept jours plus tôt.

L'once de palladium a terminé pour sa part à 809 dollars, contre 824 dollars à la fin de la semaine précédente.

js/acd/tes

© AWP 2017
Envoyer par e-mail