Gold
Temps Différé - 22/08 10:47:12
1285.04USD
-0.49%

L'or recule, les marchés reprennent goût au risque

Envoyer par e-mail
28/04/2017 | 17:55

Londres (awp/afp) - L'or a reculé sur la semaine, les investisseurs délaissant la valeur refuge après le résultat du premier tour des élections présidentielles françaises.

"L'appétit pour le risque des investisseurs cette semaine les a poussé à vendre l'or, mais les tensions géopolitiques soutiennent le métal jaune a moyen terme", a résumé Lukman Otunuga, analyste chez FXTM.

Le deuxième tour des présidentielles françaises opposera Emmanuel Macron, centriste pro-Européen, à Marine Le Pen, candidate d'extrême droite euro-sceptique.

Les marchés tablent désormais sur une victoire de M. Macron, ce qui les a poussé à s'éloigner de l'or, qui est recherché en cas d'instabilité politique.

"La peur d'une explosion de la zone euro, en cas de victoire de Marine Le Pen, a reculé", ont expliqué les analystes de Capital Economics.

"Une guerre pourrait éclater entre les Etats-Unis et la Corée du Nord, ce qui soutient l'or. La semaine prochaine, la direction des cours sera donnée par la Réserve fédérale américaine (Fed) qui se réunira, même si la situation en Corée devrait limiter les pertes de l'or", a jugé Jasper Lawler, analyste chez London Capital Group.

La politique de la Fed en matière de taux d'intérêts influence la valeur du dollar, dont la force pèse sur les achats d'or avec d'autres devises, et sur les obligations, qui sont préférées à l'or quand les taux d'intérêts sont élevés car elles rapportent un rendement.

L'once d'argent a reculé vendredi à 17,17 dollar, à son plus bas depuis plus d'un mois.

"L'argent continue d'être vendu de façon agressive, pour les mêmes raisons que pour l'or", a résumé Lukman Otunuga, analyste chez FXTM.

Le palladium a grimpé vendredi à 830,95 dollars l'once, à son plus haut niveau depuis plus de deux ans.

"Nous trouvons extraordinaire que le palladium continue de monter alors que les données fondamentales sont plutôt faibles. Les investisseurs semblent préférer le palladium au platine", ont noté les analystes de Commerzbank.

Le palladium, qui possède des utilisations industrielles plus développées que les autres métaux rares, notamment dans l'industrie automobile, profite de la hausse des métaux de base.

Sur le London Bullion Market, l'once d'or a terminé à 1.266 dollars vendredi au fixing du soir, contre 1.281 dollars le vendredi précédent.

L'once d'argent a clôturé à 17,41 dollars, contre 17,98 dollars il y a sept jours.

Sur le London Platinum and Palladium Market, l'once de platine a fini à 946 dollars, contre 979 dollars sept jours plus tôt.

L'once de palladium a terminé pour sa part à 824 dollars, contre 803 dollars à la fin de la semaine précédente.

js/acd/nth

© AWP 2017
Envoyer par e-mail