Gold
Temps Différé - 15/12 18:38:07
1254.17USD
+0.06%

L'or remonte grâce à une Fed prudente

Envoyer par e-mail
17/03/2017 | 17:38

Londres (awp/afp) - L'or a progressé sur la semaine, les investisseurs reprenant goût au métal jaune alors que la Réserve fédérale américaine (Fed) s'est montrée prudente sur le rythme de ses futures hausses des taux.

Les investisseurs avaient largement anticipé que la Fed relèverait son taux directeur, ce qu'elle a fait, mais s'attendaient à ce que l'institution prépare de nouvelles hausses à plus courte échéance.

"La Fed a indiqué qu'elle adopterait un rythme plus lent du resserrement monétaire que les marchés ne l'attendaient en 2017. Cela a déçu certains investisseurs qui ont donc délaissé le dollar", a expliqué Lukman Otunuga, analyste chez FXTM.

La hausse des taux directeurs tant à redonner de la valeur au billet vert, ce qui pèse sur l'or dont le cours est fixé en dollar.

Par ailleurs, la prudence de la Fed pèse sur les obligations américaines, poussant les investisseurs à se réfugier dans le métal jaune.

"Les résultats encourageants des élections au Pays-Bas (où le candidat d'extrême droite n'a pas obtenu la majorité, NDLR) aurait pu réduire l'appétit pour la valeur refuge, mais la baisse des prix sur les dernières semaines est une opportunité d'achat, car la demande matérielle d'or repart", ont souligné les analystes de UniCredit.

"Les incertitudes persistantes, le risque politique aux Etats-Unis et dans le reste du monde ainsi que les tensions géopolitiques devraient galvaniser l'or jusqu'à la fin de l'année", ont estimé les analystes de RBC Capital Markets.

Le cours de l'argent est descendu mercredi à 16,83 dollars l'once, à son plus bas niveau depuis un mois et demi, avant de remonter.

"L'argent a également profité de l'accès de faiblesse du billet vert, mais si le dollar devait se ressaisir, le métal gris pourrait en souffrir", a prévenu Lukman Otunuga.

Le cours du platine est descendu mercredi à 931,50 dollars l'once, à son plus bas depuis deux mois, avant de remonter.

"Les dernières données de l'ACEA (l'Association des constructeurs automobiles européens) confirment que les Européens délaissent massivement les moteurs diesel", ont noté les analystes de Natixis.

"Nous pensons que cela va jouer sur les cours du platine, et que le métal aura du mal à retrouver ses plus hauts historiques. Ce changement fondamental dans le marché profitera en revanche au palladium", qui est plus utilisé pour les moteurs non diesel, ont-ils ajouté.

Sur le London Bullion Market, l'once d'or a terminé à 1.229,60 dollars vendredi au fixing du soir, contre 1.202,65 dollars le vendredi précédent.

L'once d'argent a clôturé à 17,40 dollars, contre 16,89 dollars il y a sept jours.

Sur le London Platinum and Palladium Market, l'once de platine a fini à 960 dollars, contre 942 dollars sept jours plus tôt.

L'once de palladium a terminé pour sa part à 752 dollars, contre 778 dollars à la fin de la semaine précédente.

js/acd/LyS

© AWP 2017
Envoyer par e-mail