Gold
Temps réel - 30/05 09:11:05
1267.34USD
+0.06%

L'or se stabilise après les présidentielles françaises

Envoyer par e-mail
12/05/2017 | 17:38

Londres (awp/afp) - L'or a repris son souffle cette semaine, les investisseurs hésitant à complètement délaisser la valeur refuge alors que certaines incertitudes persistent sur les marchés.

L'once d'or a atteint mardi 1.214,26 dollars, son plus bas niveau depuis deux mois.

"Les marchés financiers pariaient sur le bon candidat pour les élections présidentielles françaises, ce qui explique qu'il y ait eu des ventes de valeurs refuges, comme l'or, en début de semaine", a expliqué Jameel Ahmad, analyste chez FXTM.

L'élection de Emmanuel Macron à la présidence de la République a rassuré les marchés, car son adversaire Marine Le Pen inquiétait par son euroscepticisme.

L'or, ancienne référence des monnaies internationales, est la valeur privilégiée des investisseurs quand l'incertitude, géopolitique ou économique, règne sur les marchés.

"Après les élections, les investisseurs n'ont pas complètement repris goût au risque, mais cela a tout de même empêché l'or de remonter", a précisé Jameel Ahmad.

"Le marché a dû écoper après les élections et la volatilité créée par le monde politique, mais nous pensons que l'or a du potentiel car le risque principal demeure, à savoir la question du commerce et des échanges internationaux dans les années à venir", a commenté Christophe Louney, analyste chez RBC Capital Markets.

La Chine a publié plusieurs données décevantes pour avril, avec son PMI en baisse la semaine dernière et des importations plus faibles que prévu selon les données parues lundi, tandis que les Etats-Unis menacent toujours d'appliquer les mesures protectionnistes proposées par son président Donald Trump durant la campagne américaine.

"La baisse récente des prix de l'or devrait profiter au secteur de la bijouterie en Inde, car les bijouteries doivent refaire leurs réserves après le festival de Holi et alors que de nombreux mariages auront lieu avant l'été", ont ajouté les analystes de UniCredit.

L'once d'argent a atteint mardi 16,06 dollars, son plus bas niveau depuis quatre mois.

"L'argent a sévèrement baissé dans les dernières semaines, et arrive à des niveaux très intéressants. Les investisseurs qui veulent reprendre position sur les métaux rares devrait regarder l'argent tout particulièrement", a commenté Fawad Razaqzada, analyste chez Forex.com.

"Le marché mondial de l'argent est en léger déficit, selon des données publiées par l'Institut mondial de l'argent. La production d'argent est en baisse pour la première fois depuis quatorze ans, car les mines d'or, de zinc et de plomb ont été moins actives", ont relevé les analystes de Commerzbank.

La production d'argent est principalement un produit secondaire de mines d'autres métaux, ce qui explique cette corrélation.

Les prix du platine et du palladium sont également restés stables.

"Le platine remonte légèrement par rapport à l'or", ont commenté les analystes de Commerzbank.

"La production d'Afrique du Sud, premier fournisseur de platine du monde, devrait reculer à nouveau cette année, alors que la demande, notamment industrielle, devrait rester forte", ont-ils expliqué.

Sur le London Bullion Market, l'once d'or a terminé à 1.231,25 dollars vendredi au fixing du soir, contre 1.228,05 dollars le vendredi précédent.

L'once d'argent a clôturé à 16,30 dollars, contre 16,27 dollars il y a sept jours.

Sur le London Platinum and Palladium Market, l'once de platine a fini à 922 dollars, contre 909 dollars sept jours plus tôt.

L'once de palladium a terminé pour sa part à 808 dollars, contre 809 dollars à la fin de la semaine précédente.

js/acd/jmi

© AWP 2017
Envoyer par e-mail