Palladium
Temps Différé - 20/04 23:00:17
1030.5USD
-0.08%

L'or progresse, le palladium se reprend

Envoyer par e-mail
13/04/2018 | 16:40

Londres (awp/afp) - L'or a légèrement progressé au terme d'une nouvelle semaine très volatile, du fait notamment des craintes d'escalade des tensions en Syrie, alors que le palladium s'est repris.

"Alors que la montée des tensions politiques entre les Etats-Unis et la Russie a supporté le métal jaune, les attentes concernant une remontée des taux américains plus rapide que prévu cette année ont limité ses gains", a résumé Lukman Otunuga, analyste pour FXTM.

Mercredi, l'or avait fortement progressé après que Donald Trump a menacé la Russie de frapper la Syrie de missiles, atteignant 1.365,40 dollars, son plus haut niveau depuis fin janvier.

"Aussi longtemps qu'il y aura un risque d'escalade entre les Etats-Unis et la Russie sur le dossier syrien, nous pensons que les cours de l'or devraient rester soutenus", ont fait valoir les analystes de Commerzbank.

A l'inverse, le compte-rendu de la dernière réunion de la Réserve fédérale américain mercredi a contrebalancé ce mouvement, les investisseurs y voyant des indices que la remontée des taux d'intérêt pourrait se faire plus rapidement que prévu.

Une remontée des taux d'intérêt rend le dollar plus rémunérateur, et donc plus attractif, ce qui pénalise l'or.

L'argent, de son côté, a suivi le sillon tracé par le métal jaune.

- Palladium, le nouvel aluminium? -

Après avoir plongé la semaine dernière et touché un plus bas depuis huit mois, le palladium s'est repris et a gagné presque 9% sur la semaine.

"Les sanctions contre Rusal ne font pas seulement grimper le prix de l'aluminium mais aussi celui de palladium", selon les analystes de Natixis, qui rappelle que 40% du palladium est produit en Russie et que 80% de la demande sert pour l'industrie automobile, dont une bonne partie aux Etats-Unis.

Vendredi dernier, les Etats-Unis ont annoncé de nouvelles sanctions contre des entreprises russes dont Rusal, l'un des premiers producteurs mondiaux d'aluminium, faisant s'envoler le cours de ce métal a des niveaux records depuis plus de sept ans.

Selon Natixis, le palladium a de fortes chances de faire partie de l'éventail des futures sanctions ou instruments de guerre commerciale. La Russie pourrait ainsi limiter ses exportations pour faire pression sur les Etats-Unis.

Sur le London Bullion Market, l'once d'or valait 1.345 dollars vendredi vers 14H30 GMT, contre 1.331,36 dollars le vendredi précédent.

L'once d'argent valait 16,64 dollars, contre 16,41 dollars il y a sept jours.

Sur le London Platinum and Palladium Market, l'once de platine s'échangeait à 930,08 dollars, contre 914,15 dollars sept jours plus tôt.

L'once de palladium valait pour sa part à 986,63 dollars, contre 906,58 dollars à la fin de la semaine précédente.

ktr/jbo/nth

© AWP 2018
Envoyer par e-mail