TF1
TFI
Temps réel Euronext Paris - 21/02 12:11:34
11.75EUR
+0.26%

ORANGE/TF1 : les investisseurs ne s'inquiètent pas des bisbilles sur les accords de diffusion

Envoyer par e-mail
01/02/2018 | 17:29

(AOF) - Orange et TF1 ont beau échanger des propos peu amènes depuis ce matin, les investisseurs restent de marbre. Tous deux orientés à la hausse en début de séance, ils évoluent désormais à fronts renversés sans pouvoir donner une véritable signification à ces mouvements qui restent limités : Orange cède 0,58% et TF1 gagne 0,58%. TF1 a annoncé ce matin qu'il avait suspendu la fourniture à Orange de son service replay MYTF1. Le groupe de médias a également demandé à ce que le distributeur cesse la vente des chaînes TF1, TMC, TFX (ex NT1), TF1 Séries Films (ex HD1) et LCI, à ses abonnés.

"Constatant qu'Orange poursuit l'exploitation commerciale de ses chaînes sans contrat, le groupe TF1 entend utiliser tous les moyens juridiques à sa disposition pour faire valoir ses droits", menaçait même le groupe de médias dans son communiqué.

De son côté, Orange a regretté "que ses clients soient pris en otage" et appelé TF1 "à retrouver un dialogue constructif dans l'intérêt des téléspectateurs". L'opérateur "s'étonne et regrette la communication et les menaces de TF1 alors même que des discussions étaient en cours. Orange est distributeur depuis de nombreuses années des chaînes de TF1 et a toujours privilégié le dialogue plutôt que le rapport de force, comme l'accord équitable passé avec M6 récemment, le montre", a déclaré un porte-parole de l'opérateur télécoms auprès d'AOF.

Cet échange acerbe intervient à l'issue de discussions entre TF1 et les opérateurs télécoms portant sur les fameuses commissions de diffusion, ces montants que TF1 aimerait que les opérateurs payent pour diffuser ses programmes sur leurs box. Les négociations n'ont donc pas abouti avec Orange et, le précédent accord de diffusion expirant au 31 janvier, TF1 a voulu mettre la pression sur la partie adverse en lui coupant les vivres.

TF1 et Orange ont trop à perdre pour ne pas se mettre d'accord

Mais, en réalité, les deux camps ont trop à perdre dans cette histoire pour que le litige dégénère. D'ailleurs, les investisseurs ne sont pas dupes et pensent visiblement que TF1 et Orange vont se remettre rapidement autour de la table des négociations et finiront par trouver un accord. Pour Orange, se passer de TF1 dans son offre télévisuelle est impensable compte tenu de l'audience encore importante qui passe par la première chaine privée française et ses petites sœurs de la TNT.

De plus, les accords négociés avec les opérateurs comportent souvent des clauses d'exclusivité pour des services additionnels. Si Orange faisait l'impasse sur un deal de ce type, il se retrouverait à la remorque de ses concurrents Bouygues Telecom et Altice qui, eux, ont signé ces dernières semaines des accords avec TF1.

Pour TF1, être présent dans les box des opérateurs donne accès à un public de plus en plus vaste compte tenu des nouvelles habitudes de consommation des médias. Certaines estimations estiment que les abonnés des opérateurs télécoms pourraient représenter environ 20% de la base de téléspectateurs de TF1.

Valeurs citées dans l'article : TF1, Orange, M6 Métropole Télévision, Bouygues, Iliad, Altice, Vivendi
Copyright 2018 AOF
Tous droits de reproduction et de représentation réservés (Avertissement légal)
Envoyer par e-mail