Total
FP
Temps réel Euronext Paris - 23/06 17:37:36
44.11EUR
-0.54%

Le pétrole termine en légère baisse à New York

Envoyer par e-mail
20/04/2017 | 20:42

NEW YORK, 20 avril (Reuters) - Les cours du pétrole ont terminé en légère baisse jeudi sur le marché new-yorkais Nymex, les investisseurs restant préoccupés par la perspective d'une offre durablement excédentaire au vu de la hausse de la production américaine.

Ce recul intervient malgré la possibilité de voir être prolongée de six mois l'accord de réduction de la production passé entre l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et un certain nombre de pays hors-Opep, dont au premier chef la Russie.

Le contrat mai sur le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) a perdu 17 cents, soit 0,34%, à 50,27 dollars le baril. Le Brent a de son côté terminé sur un gain de six cents (+0,11%), à 52,99 dollars.

Depuis le début de la semaine, les deux cours de référence de l'or noir sont en repli de plus de 5%, s'acheminant ainsi vers un premier recul hebdomadaire en quatre semaines.

L'Arabie saoudite et le Koweït ont clairement laissé entendre dans la journée que l'Opep s'efforçait de prolonger, au-delà du mois de juin, l'accord conclu avec des pays extérieurs à l'Opep sur une limitation de la production mondiale de pétrole.

Cet accord, dont l'objectif est de réduire l'engorgement du marché mondial du pétrole qui pèse sur les cours, porte sur une réduction de la production mondiale de 1,8 million de barils par jour, les deux tiers de cet effort étant supportés par l'Opep.

Mercredi, les cours du pétrole ont cédé plus de 3,5% en réaction à une baisse plus faible que prévu des stocks aux Etats-Unis, à une hausse inattendue, pour la saison, des réserves d'essence dans le pays et à une croissance de la production de schiste américaine.

Patrick Pouyanne, PDG de Total, a dit dans la journée que les prix du pétrole pourraient de nouveau chuter en raison d'un afflux des productions de pétrole et de gaz de schiste américain sur le marché d'ici à la fin de l'année. (Julia Simon, Benoit Van Overstraeten pour le service français)

© Reuters 2017
Envoyer par e-mail