Amplegest juge "justifiée" une normalisation monétaire progressive

Envoyer par e-mail
13/07/2017 | 09:50

(AOF) - En ce début de second semestre, les gérants d'Amplegest restent confiants sur les actions et conservent leur préférence européenne. Ils gardent aussi leurs investissements sur le Japon et sur les marchés émergents et restent sous-pondérés sur les Etats-Unis.

"Nous arrivons au terme d'un semestre positif sur l'ensemble des marchés financiers, tirés par les bonnes nouvelles sur l'économie et sur les sociétés. Les perspectives sont favorables et les flux devraient encore favoriser les actions de la zone euro. La poursuite de la hausse dépendra des résultats des entreprises. Nous serons donc très attentifs aux publications du deuxième trimestre, qui devraient traduire la reprise d'activité et le discours plus optimiste des managers", résument Emmanuel Auboyneau et Xavier d'Ornellas, gérants associés chez Amplegest.

Pour eux, les incertitudes autour de la conjoncture américaine n'assombrissent pas le tableau de l'économie européenne. L'Europe est en début de cycle et bénéficie de vents porteurs grâce à une situation politique assainie et à un niveau de confiance en forte hausse. Le rythme de reprise devrait accélérer au cours des prochains mois, y compris en France en dépit du retard pris dans les réformes structurelles.

Dans ce contexte, la fin progressive des politiques monétaires ultra accommodantes dans le monde semble justifiée. "Une hausse des taux, si elle est justifiée et préparée, n'est pas forcément une mauvaise nouvelle, on l'a vu aux Etats-Unis. Attention toutefois à une remontée trop forte de l'euro contre le dollar qui serait perçue négativement pour l'économie européenne", précisent Emmanuel Auboyneau et Xavier d'Ornellas (Amplegest).

Copyright 2017 AOF
Tous droits de reproduction et de représentation réservés (Avertissement légal)
Envoyer par e-mail