BNP Paribas IP opte pour un positionnement "un peu moins défensif"

Envoyer par e-mail
17/03/2017 | 16:28

(AOF) - BNP Paribas IP a annoncé avoir soldé la souspondération qui avait été ouverte en avril 2016 sur les matières premières. "Depuis lors, le cours du pétrole a rebondi de près de 30 %. Dans l’ensemble, les matières premières ont cependant connu une moindre dynamique. Néanmoins, nous avons vu dans le recul récent des prix du pétrole une belle opportunité de solder cette position", justifient Joost van Leenders et Colin Graham, respectivement économiste en chef et directeur des investissements de BNP Paribas IP.

Après ce repositionnement, ces gérants se disent "prudemment optimistes sur les matières premières".

L'abandon de cette souspondération est un symbole du changement plus global apporté par Joost van Leenders et Colin Graham à leur thèse d'investissement. "Notre positionnement est devenu un peu moins défensif. Nous avons remplacé les petites capitalisations américaines par l'immobilier de la zone euro dans notre couverture contre le risque de hausse des actifs risqués et avons ajouté une position en duration courte en guise de protection supplémentaire", expliquent-ils. De plus, BNPP IP sous-pondère les actions des pays développés, les obligations d'entreprises à haut rendement américaines et les obligations des marchés émergents libellées en dollars américains.

"Nous anticipons une croissance mondiale modérée et une inflation limitée, mais avons le sentiment que les marchés se sont emballés : les actions paraissent surévaluées sur la base des ratios actuels ainsi que par rapport à nos anticipations en matière de taux d'intérêt, d'inflation et de croissance des bénéfices", rappellent les experts de BNPP IP.

Copyright 2017 AOF
Tous droits de reproduction et de représentation réservés (Avertissement légal)
Envoyer par e-mail