Bonds Europe: détente sur les taux des pays du sud de l'Europe

Envoyer par e-mail
07/12/2017 | 18:58

Paris (awp/afp) - Les taux d'emprunt des pays du sud de l'Europe ont un peu reflué jeudi sur le marché de la dette, dans un mouvement de petit regain d'appétit pour le risque.

"Il y a une détente généralisée" ces dernières semaines, qui s'explique par un effet calendrier, a relevé auprès de l'AFP Axel Botte, un stratégiste obligataire de Natixis AM.

Dans un contexte de faible volatilité, peu de statistiques macroéconomiques étaient en effet susceptibles de faire bouger fortement le marché. Cette détente était donc plutôt à mettre sur le compte de l'approche de la fin d'année.

"C'est un environnement où il faut être plutôt acheteur", commente M. Botte.

Et ce d'autant plus que la Banque centrale européenne a annoncé lors de sa dernière réunion de politique monétaire qu'elle entendait poursuivre son soutien à l'économie de la zone euro au moins jusqu'à septembre 2018.

Dans ce contexte et alors que le taux d'inflation reste inférieur à la cible fixée par l'institution de Francfort, le marché ne s'attendait pas à un changement de ton lors de sa prochaine réunion, qui se tiendra mi-décembre.

Clôturant une semaine à l'agenda macroéconomique relativement peu chargé, les investisseurs seront attentifs vendredi au rapport mensuel sur l'emploi américain, une publication toujours suivie de près par la Réserve fédérale américaine.

En prélude, les chiffres publiés mercredi par la société de services informatiques ADP se sont montrés conformes aux prévisions. Le secteur privé a ainsi créé en novembre 190.000 nouveaux postes, comme prévu par les analystes.

Les inscriptions hebdomadaires au chômage publiées ce jeudi ont quant à elles très légèrement baissé.

A 18H00 (17H00 GMT), le taux d'emprunt à dix ans de l'Allemagne est resté stable à 0,293% contre 0,295% mercredi à la clôture du marché secondaire, où s'échange la dette déjà émise.

Le rendement de même maturité de la France a connu un mouvement similaire, à 0,610% contre 0,611%.

A l'inverse, celui de l'Espagne a reculé à 1,410% contre 1,434%, une détente amplifiée dans le cas de l'Italie à 1,678% contre 1,727%.

En dehors de la zone euro, le taux britannique est monté à 1,253% contre à 1,228%.

A la fermeture des marchés européens, aux États-Unis, le taux d'emprunt à dix ans était stable à 2,333% contre 2,338% mardi, celui à 30 ans se détendait légèrement à 2,720% contre 2,730% tandis que celui à 2 ans s'affichait à 1,798% contre 1,806%.

afp/buc

© AWP 2017
Envoyer par e-mail