Bonds Europe: la tension retombe sur le marché après un début de semaine animé

Envoyer par e-mail
13/09/2017 | 18:30

Paris (awp/afp) - Les taux d'emprunt en zone euro ont connu une séance de stabilisation mercredi, profitant d'un agenda macroéconomique dégarni pour souffler un peu, après s'être nettement appréciés au cours des séances précédentes.

"Les dernières sessions ont vraiment été marquées par un gros redémarrage des émissions obligataires sur le marché primaire, que ce soit en euros ou en dollars" et le marché obligataire a besoin de digérer ce flux d'adjudications, a résumé auprès de l'AFP Cyril Regnat, un stratégiste obligataire de Natixis.

Les rendements obligataires en zone euro se tassaient donc après une forte tension observée ces derniers jours en raison d'"un repli généralisé de l'aversion au risque avec des marchés actions qui se sont bien repris cette semaine", a poursuivi M. Regnat.

"Nous nous attendons à une petite consolidation maintenant que des niveaux de rendement intéressants ont été atteints, en particulier sur le taux allemand à dix ans", a-t-il expliqué.

Par ailleurs, les investisseurs n'ont pas eu "énormément de choses à se mettre sous la dent" en termes de statistiques, ce qui explique également l'attentisme du marché ce mercredi, a complété M. Regnat.

Après un début de semaine animé, le marché de la dette temporisait donc avant la réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed) et les élections législatives allemandes la semaine prochaine même si les attentes autour de ces deux rendez-vous restaient limitées.

"En définitive, les anticipations du marché concernant la Fed sont relativement neutres, et le marché obligataire ne voit pas cette réunion comme une très grande menace", a observé M. Regnat.

A 18H00 (16H00 GMT), le taux d'emprunt à dix ans de l'Allemagne a fini stable à 0,401% à la clôture du marché secondaire, où s'échange la dette déjà émise.

Celui de la France a légèrement reculé à 0,685% contre 0,699%, tout comme celui de l'Espagne à 1,580% contre 1,602%, tandis que celui de l'Italie est un peu monté à 2,040% contre 2,028%.

En dehors de la zone euro, le taux britannique à dix ans a lui aussi peu varié, finissant à 1,145% contre 1,135%.

A la fermeture des marchés européens, aux États-Unis, le taux d'emprunt à dix ans se stabilisait à 2,181% contre 2,167% mardi, à l'instar de celui à trente ans, à 2,782% contre 2,772%, tandis que le taux à deux ans s'affichait à 1,347% contre 1,335%.

afp/rp

© AWP 2017
Envoyer par e-mail