Bonds Europe: le marché de la dette se tend, pénalisé par la hausse de l'euro

Envoyer par e-mail
19/05/2017 | 18:30

Paris (awp/afp) - Le marché de la dette s'est majoritairement tendu vendredi, après deux séances consécutives de nette détente, le rebond des marchés actions et la hausse de l'euro face au dollar détournant les investisseurs des obligations souveraines.

Deux facteurs expliquent que les rendements obligataires repartent à la hausse, selon Eric Vanraes, un gérant obligataire de la banque suisse Eric Sturdza: la reprise des marchés actions après quasiment deux jours de forte baisse, et la progression de l'euro face à la devise américaine, la monnaie unique se rapprochant de 1,12 dollar.

En effet, l'on pourrait voir à terme des flux vendeurs sur les dettes des pays les plus solides de la zone euro dans la mesure où l'affaiblissement du dollar permet d'acheter des obligations américaines à moindre coût, contrairement aux obligations européennes qui deviennent plus chères, a expliqué M. Vanraes.

La reprise des marchés actions européens ce vendredi, dans le sillage d'un rebond des actions américaines dès jeudi après des indicateurs et des résultats d'entreprises de bonne facture aux États-Unis, rendaient en effet les dettes souveraines, valeur refuge par excellence, moins attractives.

Ces dernières avaient profité mercredi et jeudi d'un net regain d'aversion pour le risque alimenté par des inquiétudes concernant la capacité de Donald Trump à mettre en place les réformes promises. Le président américain s'est retrouvé au coeur de révélations de presse laissant planer le spectre d'une procédure de destitution à son encontre.

"Depuis le Brexit, nous constations que toutes les histoires politiques engendrent de la volatilité mais à terme, lorsque les taux d'emprunt baissent, cela crée surtout des opportunités d'investissement et les fondamentaux reviennent rapidement", a estimé M. Vanraes.

Par ailleurs, la séance de vendredi a été "assez calme" en l'absence de statistiques américaines, la prochaine échéance sur le front des indicateurs se situant plutôt lundi avec plusieurs données allemandes de premier plan.

À 18H00 (16H00 GMT), le taux d'emprunt à dix ans de l'Allemagne s'est tendu à 0,368% contre 0,343% jeudi à la clôture du marché secondaire, où s'échange la dette déjà émise.

Le mouvement a été moins marqué pour celui de la France qui a terminé à 0,808% contre 0,802%, tout comme celui de l'Espagne à 1,579% contre 1,567%.

Le taux d'emprunt de l'Italie a pour sa part connu une très légère détente à 2,137% contre 2,148%.

En dehors de la zone euro, le taux britannique à 10 ans a progressé à 1,093% contre 1,058%.

A la clôture du marché européen, aux États-Unis, le taux à dix ans montait également à 2,245% contre 2,229%, tout comme celui à trente ans à 2,909% contre 2,900% tandis que le taux à deux ans s'établissait à 1,272% contre 1,268%.

afp/rp

© AWP 2017
Envoyer par e-mail