Bonds Europe: le marché termine une séance peu animée sur une petite tension

Envoyer par e-mail
08/08/2017 | 18:59

Paris (awp/afp) - Le marché de la dette s'est légèrement tendu mardi après un indicateur américain de bonne facture, les investisseurs peinant toutefois à trouver des raisons de prendre des positions tranchées en pleine trêve estivale.

"Le marché des emprunts d'Etat est très calme, à l'image des marchés actions, en l'absence de grande nouvelle. Il y a un statu quo pour l'instant", relève auprès de l'AFP Laurent Geronimi, directeur de la gestion taux de Swiss Life Banque Privée.

Le marché avait peu de grain à moudre depuis le début de la semaine, alors que l'agenda était pauvre en indicateurs.

Ce mardi, les investisseurs ont réagi en fin de séance à la publication outre-Atlantique d'un rapport de bonne facture sur les offres d'emplois et la rotation des salariés en mai (JOLTS).

Ces chiffres viennent s'ajouter à la publication d'un rapport mensuel sur l'emploi américain meilleur qu'attendu vendredi dernier.

Néanmoins, si "ces dernières années, on a observé une augmentation de la productivité des entreprises, avec un impact sur la profitabilité, les salaires n'ont comparativement pas suivi. Il n'y a pas de tension salariale forte malgré des chiffres de croissance économique plutôt bons", décrypte M. Geronimi.

"Les chiffres d'inflation publiés récemment sont inférieurs à la cible de la Réserve fédérale américaine et bien inférieurs à la cible de la Banque centrale européenne", rappelle le spécialiste.

Dans ces conditions, le mouvement de tension restait d'une ampleur modérée.

Par ailleurs, les investisseurs restaient attentifs à l'évolution de l'euro face au dollar.

"C'est la question principale", juge M. Geronimi, qui estime que le marché prendrait peur si l'euro poursuivait sur sa lancée face au dollar.

Le billet vert avait atteint mercredi dernier son niveau le plus faible depuis début 2015 face à la monnaie unique, à 1,1910 dollar pour un euro. Mardi en fin d'après-midi, il retrouvait de la vigueur, donnant un peu de répit à l'euro.

A 18H00 (16H00 GMT), le taux d'emprunt à dix ans de l'Allemagne a fini en légère hausse à 0,474% contre 0,459% lundi à la clôture du marché secondaire, où s'échange la dette déjà émise.

Le rendement de même maturité de la France a suivi la même tendance à 0,758% contre 0,738%.

Celui de l'Italie a aussi terminé en petite hausse à 2,005% contre 1,994%, celui de l'Espagne finissant quasiment stable à 1,454% contre 1,459%.

En dehors de la zone euro, le taux britannique à dix ans s'est apprécié à 1,157% contre 1,139%.

A la fermeture des marchés européens, aux États-Unis, le taux d'emprunt évoluait à 2,281% contre 2,253%, et de celui à trente ans à 2,866% contre 2,833%, tandis que le taux à deux ans s'affichait à 1,363% contre 1,350%.

afp/buc

© AWP 2017
Envoyer par e-mail