Bonds Europe: légère tension sur le marché avant un discours de Janet Yellen

Envoyer par e-mail
11/07/2017 | 18:32

Paris (awp/afp) - Les taux d'emprunt en zone euro se sont très légèrement tendus mardi au lendemain d'une pause, les investisseurs rechignant à se positionner fermement à la veille d'un discours de la présidente de la Réserve fédérale américaine (Fed).

"Aujourd'hui, c'est une séance de transition avec une certaine accalmie. Le marché a besoin d'en savoir un peu plus afin, soit de retrouver des niveaux plus bas en termes de taux d'intérêt, soit d'amplifier le mouvement de hausse" observé depuis quelques jours, a expliqué à l'AFP Eliezer Ben Zimra, gérant allocation d'actifs et dettes souveraines pour Edmond de Rothschild.

Dans une séance sans publications ni actualité majeures, les opérateurs de marché ont en effet préféré opter pour un certain attentisme avant les auditions de la présidente de la Fed Janet Yellen devant le Congrès américain, mercredi et jeudi.

Si ses propos sont habituellement disséqués par les investisseurs, ils le seront encore davantage à présent que le marché de la dette est entré dans une phase de tension, sur fond de craintes d'une inflexion des politiques monétaires accommodantes auxquelles il s'est habitué depuis la crise financière de 2008.

La Fed est déjà bien engagée dans un resserrement monétaire tandis que la Banque centrale européenne (BCE) a de son côté très légèrement changé de discours, ce qui a suffi à susciter l'inquiétude des marchés, et par répercussion la hausse des taux d'intérêt souverains.

Côté américain, "le marché, pour adhérer au scénario de deux à trois hausses de taux directeurs par la Fed sur un an, aurait besoin d'un peu plus d'inflation et aussi d'une rhétorique un peu plus agressive de la part de Janet Yellen", explique M. Ben Zimra.

La semaine sera riche en enseignements puisque les propos de Mme Yellen seront suivis vendredi par la publication des derniers chiffres de l'inflation outre-Atlantique, indicateur crucial pour la Fed.

A 18H00 (1600 GMT), le taux d'emprunt à dix ans de l'Allemagne a terminé en petite hausse, à 0,550% contre 0,540% lundi à la clôture du marché secondaire, où s'échange la dette déjà émise.

Celui de la France est aussi monté, à 0,918% contre 0,910%.

Le taux d'emprunt de l'Italie a subi un mouvement à la hausse plus marqué, à 2,325% contre 2,280%, tout comme celui de l'Espagne, à 1,693% contre 1,671%.

En dehors de la zone euro, le taux britannique à dix ans a aussi progressé à 1,275% contre 1,268%.

A la fermeture des marchés européens, aux États-Unis, le taux d'emprunt à dix ans se stabilisait à 2,371% contre 2,373% lundi. Celui à 30 ans évoluait à 2,923% contre 2,926%, tandis que le taux à deux ans s'affichait à 1,387% contre 1,383%.

afp/rp

© AWP 2017
Envoyer par e-mail