Bonds Europe: les taux continuent à remonter sur fond de prises de profits

Envoyer par e-mail
10/11/2017 | 18:48

Paris (awp/afp) - Les taux d'emprunt en zone euro ont poursuivi leur mouvement de tension vendredi après s'être fortement appréciés la veille sur fond de prises de profits encouragées par des déclarations émanant de la BCE.

"Nous avons aujourd'hui une poursuite du mouvement de hausse très significatif observé hier", a expliqué à l'AFP Guillaume Truttmann, un gérant obligataire de Quilvest AM.

La tension sur les taux d'emprunt observée depuis jeudi est à mettre sur le compte, selon lui, de prises de profits alors que les investisseurs prennent conscience que l'engouement pour les obligations souveraines qui a suivi la réunion de la Banque centrale européenne (BCE) du 26 octobre était un peu excessif.

La BCE a tenu, lors de sa dernière réunion de politique monétaire, un "discours relativement accommodant dans la mesure où Mario Draghi, son président, n'a pas vraiment surpris ni évoqué un durcissement de la politique monétaire de l'institution au-delà de ce que les investisseurs avaient anticipé", a rappelé M. Truttmann.

Ce discours a donc contribué à soutenir les marchés, entraînant un mouvement d'achats marqué sur l'ensemble des classes d'actifs, a-t-il poursuivi.

Mais les investisseurs, en quête d'un prétexte pour prendre leurs bénéfices alors que la fin d'année approche, ont profité pour ce faire des déclarations jeudi du membre du directoire de la BCE Benoît Coeuré.

"M. Coeuré a été relativement positif sur l'environnement actuel, il a souligné le fait que la croissance était supérieure aux attentes du début de l'année, ce qui sous-entend que la BCE pourrait être susceptible d'accélérer son resserrement monétaire", a souligné M. Truttmann.

A 18H00 (17H00 GMT), le taux d'emprunt à dix ans de l'Allemagne a fini en hausse à 0,410% contre 0,375% jeudi à la clôture du marché secondaire, où s'échange la dette déjà émise.

Celui de la France a suivi la même trajectoire, terminant à 0,779% contre 0,749%.

Le taux d'emprunt à dix ans de l'Espagne s'est pour sa part tendu à 1,576% contre 1,533% tandis que celui de l'Italie est monté à 1,846% contre 1,816%.

En dehors de la zone euro, le taux britannique a fortement progressé, finissant à 1,342% contre 1,265%.

A la fermeture des marchés européens, le taux d'emprunt à dix ans aux États-Unis ressortait en petite hausse à 2,391% contre 2,342%, celui à trente ans s'établissant à 2,873% contre 2,816% tandis que le taux à deux ans s'affichait à 1,654% contre 1,633%.

afp/al

© AWP 2017
Envoyer par e-mail