Bonds Europe: les taux d'emprunt remontent après les événements de la semaine

Envoyer par e-mail
16/03/2017 | 18:30

Paris (awp/afp) - Les taux d'emprunt sont remontés jeudi sur le marché de la dette en zone euro, les investisseurs délaissant quelque peu le marché de la dette au lendemain d'une réunion de la banque centrale américaine et des élections néerlandaises.

"Le marché digère" la hausse de ses taux d'intérêt annoncés la veille par la Réserve fédérale américaine (Fed), a expliqué à l'AFP Nicolas Forest, directeur de la gestion obligataire de Candriam.

Contrairement aux attentes de certains analystes, la Fed ne table cependant pas sur une accélération du nombre de hausses de taux d'intérêt en 2017, les dirigeants de la banque centrale continuant à s'attendre à deux nouveaux resserrements d'ici à la fin de l'année.

"Les craintes étaient que les perspectives économiques de la Fed affichent un scénario plus agressif sur la remontée des taux. En fait, ils sont plutôt optimistes sur l'environnement économique, mais cela ne change rien à leurs perspectives sur la remontée des taux", a relevé de son côté auprès de l'AFP Patrick Jacq, un stratégiste obligataire de BNP Paribas.

Par ailleurs, l'issue du scrutin législatif aux Pays-Bas avec la victoire du Premier ministre libéral Mark Rutte constitue un "soulagement" qui pousse les investisseurs à se tourner vers des actifs considérés comme plus risqués et donc plus rémunérateurs que les titres de dettes, tels que les actions, a poursuivi M. Forest.

Enfin, plusieurs émissions obligataires, dont une opérée par la France, ont pesé sur le marché, nourrissant ainsi la remontée des taux de rendement, a également constaté M. Forest.

A 18H00 (17H00 GMT), le taux d'emprunt à 10 ans de l'Allemagne a progressé à 0,448% contre 0,415% mercredi sur le marché secondaire, où s'échange la dette déjà émise.

Celui de la France a suivi la même tendance à 1,092% contre 1,040%.

Le taux d'emprunt à 10 ans de l'Italie à 2,366% contre 2,302% et celui de l'Espagne à 1,899% contre 1,839%.

Dans un premier temps, les taux d'emprunt des pays du Sud de l'Europe avaient toutefois connu une petite détente.

De son côté, le taux d'emprunt à dix ans des Pays-Bas a également monté à 0,698% contre 0,665%.

En dehors de la zone euro, le taux britannique à 10 ans a terminé à 1,249% contre 1,211%.

La Banque d'Angleterre (BoE) a, comme attendu, maintenu son taux directeur à 0,25%, niveau historiquement bas auquel il est fixé depuis août, mais à la surprise générale il y a eu une voix pour une hausse.

Aux États-Unis, le taux à 10 ans baissait à 2,526% contre 2,493%, le taux à 30 ans s'établissant à 3,152% contre 3,107%, tandis que le taux à deux ans s'affichait à 1,316% contre 1,299%.

afp/rp

© AWP 2017
Envoyer par e-mail