Bonds Europe: les taux des pays du sud de l'Europe se détendent mercredi

Envoyer par e-mail
07/02/2018 | 22:27

Paris (awp/afp) - Les taux d'emprunt des pays du sud de l'Europe, jugés moins solides que l'Allemagne, ont poursuivi leur détente mercredi, sur fond de regain d'appétit pour le risque.

Après le plongeon du Dow Jones à Wall Street lundi soir et la forte baisse des autres indices mondiaux mardi, les marchés d'actions en Europe ont repris quelques forces ce mercredi.

Dans le sillage de ce rééquilibrage, les investisseurs ont privilégié les actifs jugés plus risqués, et notamment les dettes des pays du Sud de la zone euro.

Toutefois, l'Espagne, l'Italie et le Portugal ont fini bien orientées "dans le sillage du rebond des actions", a expliqué Axel Botte, stratégiste obligataire pour Natixis AM, "même si les dettes souveraines avaient très peu souffert dans la débâcle des Bourses".

Pour l'Espagne, ajoute-t-il, "les objectifs prévisibles sur la dette espagnole se rapprochent, car il est probable que sa note soit de nouveau relevée à court terme".

Les quelques indicateurs du jour n'ont en revanche pas pesé sur la tendance.

A 18H00 (17H00 GMT), le taux d'emprunt à dix ans de l'Allemagne a un peu monté à 0,745% contre 0,692% mardi à la clôture du marché secondaire, où s'échange la dette déjà émise.

Le rendement de même maturité de la France s'est stabilisé, finissant à 0,984% contre 0,956%.

Celui de l'Italie s'est détendu à 1,950% contre 1,988%, alors que celui de l'Espagne s'est stabilisé à 1,415% contre 1,426%.

En dehors de la zone euro, le taux britannique a augmenté à 1,551% contre 1,521%.

A la fermeture des marchés européens, le taux d'emprunt à 10 ans des États-Unis se stabilisait à 2,804%, contre 2,801% mardi, tandis que celui à 30 ans montait légèrement à 3,083% contre 3,066% et celui à deux ans s'établissait à 2,118% contre 2,105%.

afp/rp

© AWP 2018
Envoyer par e-mail