Bonds Europe: les taux évoluent peu faute de nouvelle de premier plan

Envoyer par e-mail
17/03/2017 | 18:33

Paris (awp/afp) - Les taux d'emprunt ont peu évolué vendredi sur le marché de la dette en zone euro, à l'occasion d'une séance de respiration, les investisseurs laissant derrière eux plusieurs interrogations politiques et économiques.

La séance du jour s'est inscrit toutefois dans une tendance globale orientée à la hausse, alimentée par "un contexte économique qui a l'air de s'améliorer", avec par exemple "l'inflation qui remonte un peu", a constaté auprès de l'AFP, Patrick Jacq, un stratégiste obligataire de BNP Paribas.

Le marché a procédé par ailleurs à "un ajustement graduel" au discours des banquiers centraux qui orientent leur discours vers des politiques monétaires moins accommodantes à l'avenir, selon M. Jacq.

Les investisseurs ont en outre eu peu d'éléments à se mettre sous la dent en dehors de la production industrielle qui a stagné en février aux Etats-Unis.

Ils ont retrouvé un peu de sérénité après la levée des interrogations de la semaine, tant sur le plan politique qu'économique.

La banque centrale américaine (Fed) a en effet procédé, comme attendu, à une remontée de ses taux directeurs mercredi, sans toutefois tabler sur plus de trois hausses cette année.

Les marchés ont en outre été rassurés par l'issue du scrutin législatif aux Pays-Bas avec la victoire du Premier ministre libéral Mark Rutte au détriment de l'extrême droite qui prend la deuxième place.

A 18H00 (17H00 GMT), le taux d'emprunt à 10 ans de l'Allemagne reculait un peu à 0,435% contre 0,448% jeudi sur le marché secondaire, où s'échange la dette déjà émise.

Celui de la France se tendait très légèrement à 1,109% contre 1,092%.

Le taux d'emprunt à 10 ans de l'Italie était quant à lui quasiment stable à 2,357% contre 2,366% et celui de l'Espagne reculait un peu à 1,881% contre 1,899%.

En dehors de la zone euro, le taux britannique à 10 ans a terminé à 1,244% contre 1,249%.

Aux États-Unis, le taux à 10 ans reculait à 2,499% contre 2,540%, le taux à 30 ans s'établissant à 3,109% contre 3,151%, tandis que le taux à deux ans s'affichait à 1,313% contre 1,332%.

afp/rp

© AWP 2017
Envoyer par e-mail