Bonds Europe: petite tension sur le marché de la dette en zone euro

Envoyer par e-mail
15/05/2018 | 18:56

Paris (awp/afp) - Le marché de la dette en zone euro a connu une petite tension mardi, poursuivant sur son mouvement de la veille tout en regardant du côté des Etats-Unis, où un seuil technique a été franchi.

"Le marché digère encore la hausse de taux d'hier due au discours plus ferme que d'habitude de François Villeroy de Gallaux", relève auprès de l'AFP Eric Vanraes, un gérant obligataire de la banque suisse Eric Sturdza.

Lundi, "le bund (le taux à dix ans allemand, qui fait référence, ndlr) est monté et a fait monter toute la zone euro mais aussi les taux américains", ajoute-t-il.

"Nous nous étions faits à l'idée d'une Banque centrale européenne en mode +wait and see+ avec un discours très prudent de Mario Draghi lors de la dernière réunion" de politique monétaire, rappelle M. Vanraes.

Jusqu'ici le président de la Banque centrale européenne avait en effet assuré que le premier relèvement des taux directeurs interviendrait "bien après" la sortie du programme de rachats d'actifs qui court encore au moins jusqu'à septembre.

Or, dans une interview sur Bloomberg TV, Francois Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France et membre du conseil de la BCE, a affirmé que le "bien après" évoqué par M. Draghi, signifiait "au minimum quelques trimestres mais pas des années".

Par ailleurs, les investisseurs ont aussi regardé du côté américain, où le taux d'emprunt à dix ans a dépassé le seuil de 3,0516%, "le niveau du dix ans américain le 2 janvier 2014", rappelle M. Vanraes.

En cause, les ventes au détail aux Etats-Unis: si elles ont augmenté comme prévu en avril, tirées notamment par les ventes d'essence, elles ont surtout été revues à la hausse en mars, avec une progression de 0,8%.

A cela venait s'ajouter une hausse des cours du pétrole, sur fond de tensions au Moyen-Orient, alors que près de 60 Palestiniens de Gaza ont été tués sous les balles israéliennes lundi lors de manifestations à la frontière avec l'état hébreu.

À 18H00 (16H00 GMT), le taux d'emprunt à dix ans de l'Allemagne est monté à 0,645% contre 0,611% lundi à la clôture du marché secondaire, où s'échange la dette déjà émise.

Le rendement de même maturité de la France a enregistré un mouvement similaire à 0,863% contre 0,836%.

Celui de l'Italie s'est tendu à 1,954% contre 1,929%, tout comme celui de l'Espagne à 1,359% contre 1,332%.

En dehors de la zone euro, le taux d'emprunt britannique a dix ans a clôturé à 1,517% contre 1,471%.

A la clôture des marchés européens, le taux d'emprunt à 10 ans des États-Unis s'appréciait, à 3,065% contre 3,002% lundi. Celui à 30 ans montait à 3,197% contre 3,135%. Le taux d'emprunt américain à deux ans s'établissait pour sa part à 2,568% contre 2,577%.

afp/rp

© AWP 2018
Envoyer par e-mail