Bonds Europe: repli des dettes allemandes et française face aux incertitudes

Envoyer par e-mail
13/04/2017 | 18:30

Paris (awp/afp) - Les taux d'emprunts allemands et français ont connu une petite détente jeudi, les incertitudes géopolitiques poussant les investisseurs vers ces actifs refuge, les pays les moins solides connaissant eux une tension.

"La détente des taux d'emprunts" des pays européens les plus solides "est liée à un mouvement d'aversion pour le risque sur un marché où les questions géopolitiques prédominent", a expliqué à l'AFP Axel Botte, un stratégiste de Natixis AM.

"Les questions de la Syrie, des relations russo-américaines ou sino-américaines sont assez déroutantes pour les marchés qui dans le doute" trouvent refuge du côté des obligations des pays considérés comme les plus sûrs, a-t-il complété.

La recrudescence des craintes géopolitiques, après l'attaque aérienne américaine sur une base syrienne la semaine dernière et l'envoi de plusieurs navires de guerre américains vers la péninsule coréenne, a provoqué un regain de prudence sur les marchés cette semaine.

Jeudi, le président américain Donald Trump a plaidé pour une entente entre les États-Unis et la Russie, malgré une rencontre glaciale à Moscou entre les chefs des diplomaties des deux puissances nucléaires dont les relations sont "au plus bas".

Pour ce qui concerne l'élection présidentielle française, à 10 jours du premier tour, les investisseurs suivent attentivement les sondages et "cela réactive des positionnements" prudents", a également noté l'expert.

La montée de Jean-Luc Mélenchon dans les sondages a notamment occasionné des tensions sur la dette française ces jours-ci.

Au niveau des statistiques, les publications de la semaine "n'ont pas apporté beaucoup de nouveautés", a par ailleurs observé M. Botte.

À 18H00 (16H00 GMT), le taux d'emprunt à dix ans de l'Allemagne a reculé à 0,187% contre 0,198%, jeudi à la clôture du marché secondaire, où s'échange la dette déjà émise.

Celui de la France a également reculé à 0,918% contre 0,934%.

Le rendement de même maturité de l'Italie a suivi le cheminement inverse finissant à 2,317% contre 2,300%, tout comme celui de l'Espagne à 1,707% contre 1,670%x.

En dehors de la zone euro, le taux britannique à 10 ans a progressé à 1,043% contre 1,050%.

A la clôture du marché européen, aux États-Unis, le taux à dix ans se détendait à 2,250% contre 2,239%, le taux à trente ans évoluait à 2,903% contre 2,886%, tandis que le taux à deux ans s'affichait à 1,209% contre 1,202%.

afp/rp

© AWP 2017
Envoyer par e-mail