Bonds Europe: stabilisation avant l'inflation américaine

Envoyer par e-mail
13/02/2018 | 18:30

Paris (awp/afp) - Le marché de la dette a fini stable mardi, les investisseurs restant circonspects à la veille de la publication des chiffres de l'inflation américaine en janvier, très attendus par les marchés.

En effet, des chiffres meilleurs qu'attendus pourraient relancer les anticipations d'un resserrement monétaire plus rapide que prévu de la part de la Réserve fédérale américaine, tandis qu'une inflation plus basse qu'anticipée apporterait un répit au marché obligataire.

L'inflation "paralyse un peu tout le monde", estime auprès de l'AFP Axel Botte, stratégiste obligataire pour Natixis AM.

"On a l'impression que ce chiffre peut redonner un sens au marché", ajoute le spécialiste.

Ainsi, "soit le marché continue de consolider à ces niveaux, soit, si l'indicateur surprenait à la hausse, il y aurait une nouvelle vague vendeuse sur les taux, avec des implications sur les autres classes d'actifs", détaille M. Botte.

Si le chiffre de l'inflation sera prédominant, les investisseurs prêteront également attention mercredi aux ventes au détail outre-Atlantique pour le mois de janvier.

"Il est probable qu'il y ait des révisions à la hausse", anticipe M. Botte.

Dans l'attente de ces publications, et dans un agenda relativement creux, les investisseurs ont évité de se positionner mardi, les taux des pays les plus solides restant stables.

A 18H00 (17H00 GMT), le taux d'emprunt à dix ans de l'Allemagne s'est stabilisé à 0,750% contre 0,757% lundi à la clôture du marché secondaire, où s'échange la dette déjà émise.

Le rendement de même maturité de la France a suivi une tendance similaire, à 0,996% contre 0,995%.

Celui de l'Italie s'est tendu à 2,085% contre 2,037%, tout comme celui de l'Espagne à 1,524% contre 1,481%.

En dehors de la zone euro, le taux britannique a légèrement grimpé à 1,618% contre 1,601%.

A la fermeture des marchés européens, le taux d'emprunt à 10 ans des États-Unis reculait un peu à 2,847%, contre 2,858% lundi, celui à 30 ans s'établissait à 3,140%, contre 3,144%, et celui à deux ans à 2,098%, contre 2,075%.

afp/rp

© AWP 2018
Envoyer par e-mail