Bonds Europe: stabilisation du marché de la dette après un mouvement de tension

Envoyer par e-mail
10/01/2018 | 18:50

Paris (awp/afp) - Les taux d'emprunt en zone euro se sont stabilisés mercredi, après un mouvement initial de hausse, les investisseurs restant prudents au début d'une année qui devrait voir la normalisation des politiques monétaires.

Les rendements se sont d'abord tendus dans le sillage des taux américains, après une information de l'agence Bloomberg selon laquelle la Chine pourrait s'apprêter à réduire ses achats d'obligations d'Etat américaines.

"Les taux montent depuis quelques jours, et cela (cette information, NDLR) rajoute de l'huile sur le feu", a relevé auprès de l'AFP Axel Botte, stratégiste obligataire pour Natixis AM.

"Pour autant, cela fait déjà un moment que les banques centrales étrangères, qui avaient été de grosses acheteuses de 2016 jusqu'à l'automne 2017, ont diminué leur détention de dette américaine", nuance le spécialiste.

Les investisseurs restaient circonspects, à l'orée d'une année qui devrait voir la fin des politiques monétaires accommodantes mises en place pour soutenir l'économie mondiale.

Ainsi, la Réserve fédérale américaine a déjà amorcé son resserrement monétaire, réduisant la part du bilan qui sera réinvesti, ce qui limite d'autant la demande en dette américaine. De son côté, la BCE devrait annoncer la fin de son programme d'achats d'actifs en septembre.

En outre, note M. Botte, le marché nourrit aussi des incertitudes quant à l'action à venir de Jerome Powell, qui prendra les rênes de la Fed en février en remplacement de Janet Yellen.

Globalement, juge M. Botte, l'environnement de taux d'intérêt extrêmement bas connu depuis un an ne peut en tout cas plus perdurer. "Il va falloir qu'à un moment les taux reflètent la croissance réelle de l'économie", avertit-il ainsi.

A 18H00 (17H00 GMT), le taux d'emprunt à dix ans de l'Allemagne est monté à 0,543% contre 0,466% mardi, mouvement causé par un changement de référence.

Celui de la France s'est stabilisé à 0,813% contre 0,818% mardi à la clôture du marché secondaire, où s'échange la dette déjà émise, tandis que le rendement à dix ans de l'Italie a suivi le même mouvement à 2,038% contre 2,035%.

Le taux d'emprunt à dix ans de l'Espagne a quant à lui grimpé à 1,551% contre 1,515%.

En dehors de la zone euro, le taux britannique est resté à l'équilibre à 1,286% contre 1,283%.

A la fermeture des marchés européens, les taux d'emprunt américains montaient, celui à 10 ans s'établissant à 2,579% contre 2,553% lundi, celui à 30 ans à 2,925% contre 2,895%, tandis que celui à deux ans s'établissait à 1,972% contre 1,968%.

afp/rp

© AWP 2018
Envoyer par e-mail