Bonds: l'Italie emprunte 7,7 milliards d'euros malgré le contexte troublé

Envoyer par e-mail
17/05/2018 | 16:00

Milan (awp/afp) - L'Italie a emprunté cette semaine avec succès 7,7 milliards d'euros sur huit ans, à un taux de 0,55%, malgré les inquiétudes suscitées par la formation probable d'un gouvernement populiste.

4,05 milliards ont été levés auprès de particuliers et 3,65 milliards auprès d'investisseurs institutionnels, a annoncé jeudi le ministère des Finances dans un communiqué.

En novembre 2017, l'Italie avait emprunté à six ans 7,1 milliards à un taux de 0,25%.

Le contexte ne semblait pourtant guère favorable à ce nouvel emprunt, du fait des craintes nées des tractations en vue de la formation du premier gouvernement antisystème dans un pays fondateur de l'Union européenne.

La dette italienne est sous pression depuis mercredi alors que les négociations entre la Ligue (extrême droite) et le Mouvement 5 Etoiles (M5S, populiste) sont entrées dans leur dernière ligne droite.

Plusieurs ébauches de leur contrat de gouvernement ont fuité ces derniers jours dans la presse, suscitant des craintes, même si ses responsables ont systématiquement assuré que celles publiées étaient "dépassées".

L'une d'elles notamment évoquait la sortie de l'euro et la possibilité de demander à la Banque centrale européenne (BCE) un effacement de dette de 250 milliards d'euros.

A 13H57 (11H57 GMT), le taux d'emprunt à dix ans de l'Italie montait à 2,156% contre 2,077% mercredi à la clôture du marché secondaire, où s'échange la dette déjà émise.

La dette de l'Italie "pesait" fin mars 2.302,3 milliards d'euros. Cela représente quelque 132% de son produit intérieur brut (PIB), le ratio le plus élevé en Europe derrière la Grèce.

afp/rp

© AWP 2018
Envoyer par e-mail