Bonds: la France a emprunté 9,243 milliards d'euros à court terme jeudi

Envoyer par e-mail
17/05/2018 | 13:30

Paris (awp/afp) - La France a emprunté 9,243 milliards d'euros à moyen et long terme jeudi sur les marchés, dont des obligations indexées sur l'inflation, a annoncé l'Agence France Trésor (AFT).

L'AFT, chargée de placer la dette française auprès des investisseurs, entendait emprunter entre 7,75 et 9,25 milliards d'euros.

Dans un premier temps, la France a levé 5,051 milliards d'euros à échéance février 2021 à un taux de -0,30% contre -0,32% lors de la dernière opération similaire le 19 avril.

Le Trésor a également emprunté 2,446 milliards d'euros à échéance mars 2023 à un taux de 0,10% contre 0,06% le 19 avril.

Dans un second temps, le Trésor a levé 907 millions d'euros d'obligations indexées sur l'inflation européenne à échéance juillet 2022, à un taux de -1,63%.

Il a aussi emprunté 619 millions d'euros d'obligations indexées sur l'inflation européenne à échéance juillet 2027, à un taux de -0,83% contre -0,62% le 15 février.

Enfin, la France a emprunté 220 millions d'euros d'obligations indexées sur l'inflation européenne à échéance juillet 2047, à un taux de -0,11% contre -0,04% le 15 février.

Pour certaines échéances à court voire à moyen terme, la France emprunte à des taux négatifs, ce qui signifie que les investisseurs, qui cherchent à tout prix des placements sûrs, sont prêts à perdre de l'argent en lui prêtant. Emprunter sur ces échéances devient rémunérateur pour le Trésor.

afp/rp

© AWP 2018
Envoyer par e-mail