Bourse Zurich: attendue en baisse, Bâloise en ligne de mire

Envoyer par e-mail
15/11/2017 | 08:50

Zurich (awp) - La Bourse suisse devrait entamer la séance de mercredi sur une légère baisse, après avoir clôturé la veille dans le rouge. Les principaux indices américains ont fini mardi en repli et la place de Tokyo a fortement reculé lors de sa séance de mercredi. Sur la place zurichoise, les résultats de Bâloise pourraient insuffler un peu de dynamique aujourd'hui.

"Les indices européens devraient ouvrir en légère baisse avant la publication des chiffres de l'inflation américaine et dans l'attente de nouveaux détails concernant la réforme fiscale américaine", anticipent les analystes de Mirabaud Securities.

Au Japon, la croissance du Produit intérieur brut (PIB) a ralenti à 0,3% au troisième trimestre, signant néanmoins un septième trimestre d'expansion d'affilée avec le soutien des exportations, selon des chiffres préliminaires publiés mercredi par le gouvernement.

A 8h30, le préSMI cédait 0,31% à 9102,06 points selon les indications avant-Bourse de Julius Bär. La plupart des valeurs vedettes évoluaient dans le rouge dans une fourchette de -0,2% à -0,5%.

Bâloise (-0,35%) a bouclé les neuf premiers mois de 2017 sur des recettes quasiment stables. Le recul observé dans les activités vie en raison de la cession d'un portefeuille en Allemagne a été presque entièrement compensé par la croissance dans les affaires non-vie

En préambule à sa journée des investisseurs, Zurich Insurance (-0,35%) a assuré être sur la bonne voie pour atteindre ses objectifs à moyen terme, soit de 2017 à 2019. Une meilleure performance devrait par la suite permettre une augmentation du dividende.

Du côté des poids lourds, Nestlé (-0,3%) a annoncé la réorganisation de sa division nutrition infantile et remanié sa direction générale. Roche (-0,3%) a communiqué mardi soir avoir obtenu une homologation auprès des autorités sanitaires américaines (FDA) pour les tests Ventana MMR IHC panel destinés aux patients souffrant de cancer colorectal.

Novartis cédait également 0,3%.

Dufry (+0,2%) compte introduire sa filiale Hudson à la Bourse aux Etats-Unis.

Au niveau du marché élargi, Orascom Development Holding (pas de cours) a réduit quelque peu sa perte et amélioré ses ventes sur les neuf premiers mois. AMS (-0,4%) pour sa part a revendu la technologie LED backlight et un portefeuille de produits associés à Dialog Semiconductor. Ces activités ne représentent pas une part importante des affaires d'AMS.

lk/jh

© AWP 2017
Envoyer par e-mail