Bourse Zurich: le SMI a fini quasi à l'équilibre, Richemont en focus

Envoyer par e-mail
13/09/2017 | 18:15

Zurich (awp) - La Bourse suisse a terminé sur une note proche de l'équilibre mercredi, après que les indices se sont accordés une pause en matinée. Fondamentalement, l'ambiance reste bonne et les investisseurs gardent leur appétit du risque, selon des courtiers. La crise coréenne et l'ouragan Irma et ses conséquences sont passés au second plan.

A New York, Wall Street reculait légèrement en début de séance, reprenant son souffle après un début de semaine dynamique l'ayant conduit à de nouveaux records, soulagée par les dégâts moins importants que prévu de l'ouragan Irma en Floride et l'absence de regain de tension entre Washington et Pyongyang.

Les inquiétudes liées à la Corée du Nord, moins prégnantes ces derniers jours, pourraient toutefois ressurgir, Pyongyang ayant affirmé sa volonté d'accélérer ses programmes militaires en réponse aux sanctions imposées par l'ONU lundi.

Le front des nouvelles d'entreprises est resté peu animé et seul Richemont a publié des résultats sur cinq mois dans le camp des "blue chips" et a retenu l'attention.

Sur le plan conjoncturel, l'indice des prix à la production et à l'importation a progressé de 0,3% en août 2017 sur un mois à 100,0 points. Sur un an, la hausse est de 0,6%, a précisé l'Office fédéral de la statistique.

La production industrielle dans la zone euro a progressé de 0,1% en juillet par rapport à juin, mois où elle avait reculé de 0,6%. Sur un an, la hausse est de 3,2%.

Le taux de chômage au Royaume-Uni a baissé à 4,3% sur la période de trois mois terminée fin juillet, contre 4,4% à fin juin, son plus bas niveau depuis 1975.

Aux Etats-Unis, les prix à la production sont remontés dans le vert en août, mais plus faiblement que ne s'y attendaient les analystes. Ils ont avancé de 0,2% en données corrigées des variations saisonnières après avoir baissé de 0,1% en juillet. Les analystes s'attendaient à une hausse de 0,3%.

Le SMI a terminé quasiment à l'équilibre (+0,21 point) à 9053,83 points. Le SLI a cédé marginalement 0,04% à 1452,81 points et le SPI 0,04% à 10'336,27 points. Sur les 30 valeurs vedettes, 14 ont reculé, 15 avancé et Sika a fini inchangé.

Richemont (-1,2%) a enregistré sur les cinq premiers mois de son exercice décalé un chiffre d'affaires en hausse de 10% sur un an en euros et de 12% à taux de change constant. Dans la foulée, Merrill Lynch a porté sa recommandation à "buy" de "underperform". Bryan Garnier a relevé l'objectif de cours et a confirmé "buy", alors que Vontobel a placé l'objectif sous revue et a aussi confirmé "buy".

Dans le sillage de son concurrent, Swatch (-3,9%) a souffert de l'annonce d'une nouvelle catégorie de "smartwatch" la veille par Apple et a fini lanterne rouge.

Dans le camp des poids lourds, Roche (+0,3%) et Novartis (+0,2%) ont publié des confirmations de l'efficacité ou du profil de risque de divers médicaments. Nestlé (-0,3%), qui avait fait partie des rares perdants la veille, a pesé sur l'indice.

Clariant (-0,6%) prévoit avec son nouveau partenaire chinois Tiangang d'injecter plusieurs millions dans un site de production en Chine.

Au lendemain des chiffres de Partners Group (-0,3%), Vontobel a relevé l'objectif de cours et a confirmé "buy". Les moteurs de la croissance structurelle sont intacts, a notamment commenté l'analyste. Le titre avait fait la meilleure performance la veille.

Derrière Swatch, Sonova (-1,5%) et Richemont complètent trio des plus gros perdants.

Dans le camp des gagnants, Vifor (+1,1%) a fini en tête, devant Credit Suisse (+1,0%) et SGS (+0,9%).

Sur le marché élargi, Vaudoise (inchangé) est parvenu à améliorer son ratio combiné sur six mois, mais table pour l'ensemble de l'exercice en cours sur des résultats inférieurs à ceux de l'an dernier.

Charles Vögele (+0,8%), repris par Sempione Retail, sera décoté le 21 septembre. Un tribunal zougois a annulé l'ensemble des titres encore en circulation.

Varia US Property (-4,9%, plus gros perdant du jour) planifie une augmentation de capital, qui doit lui rapporter quelque 20 mio CHF. Dans l'immobilier toujours, Peach Property (+1,6%) s'est offert un parc locatif outre-Rhin, dont les revenus annuels avoisinent le million de francs.

Dans le camp des gros perdants, on trouve aussi AMS (-3,9%) et Edisun (-3,6%). A l'inverse, sans nouvelle spécifique, Perfect a bondi de 33,3%, Villars de 7,8% et Swissquote de 6,2%.

rp/al

© AWP 2017
Envoyer par e-mail