Bourse Zurich: le marché s'accorde une pause après deux séances fastes

Envoyer par e-mail
13/09/2017 | 12:45

Zurich (awp) - La Bourse suisse évoluait légèrement dans le rouge mercredi en milieu de journée. Le marché s'accordait ainsi une pause après un début de semaine positif. Fondamentalement, l'ambiance reste bonne et les investisseurs gardent leur appétit du risque, selon des courtiers. La crise coréenne et l'ouragan Irma et ses conséquences sont passés au second plan. Par ailleurs, Wall Street est optimiste à propos de la réforme fiscale aux Etats-Unis, ce qui soutient le sentiment.

Le front des nouvelles d'entreprises est peu animé et seul Richemont a publié des résultats sur cinq mois dans le camp des blue chips.

Sur le plan conjoncturel, l'indice des prix à la production et à l'importation a progressé de 0,3% en août 2017 sur un mois à 100,0 points (base 100 en décembre 2015). Sur un an, la hausse est de 0,6%, a précisé l'Office fédéral de la statistique.

La production industrielle dans la zone euro a progressé de 0,1% en juillet par rapport à juin, mois où elle avait reculé de 0,6%. Sur un an, la hausse est de 3,2%.

Le taux de chômage au Royaume-Uni a baissé à 4,3% sur la période de trois mois terminée fin juillet, contre 4,4% à fin juin, son plus bas niveau depuis 1975.

Cet après-midi, les Etats-Unis livreront le niveau des prix à la production en août, puis celui des stocks hebdomadaires de pétrole brut.

A 11h50, le SMI cédait 0,16% à 9039,36 points, le SLI 0,21% à 1450,38 points et le SPI 0,23% à 10'317,09 points. Sur les trente valeurs vedettes, quinze reculaient, douze avançaient et trois étaient stables.

Richemont (-1,5%) a enregistré sur les cinq premiers mois de son exercice décalé un chiffre d'affaires en hausse de 10% sur un an en EUR et de 12% à taux de change constant. Dans la foulée, Merrill Lynch a porté sa recommandation à "buy" de "underperform". Bryan Garnier a relevé l'objectif de cours et a confirmé "buy", alors que Vontobel a placé l'objectif sous revue et a aussi confirmé "buy". Dans le sillage de son concurrent, Swatch (-2,9%) cédait aussi du terrain et tenait la lanterne rouge.

Dans le camp des poids lourds, Roche (+0,1%) et Novartis (stable) ont publié des confirmations de l'efficacité ou du profil de risque de divers médicaments. Nestlé (-0,4%), qui avait fait partie des rares perdants la veille, pesait sur l'indice.

Clariant (-0,5%) prévoit avec son nouveau partenaire chinois Tiangang d'injecter plusieurs millions dans un site de production en Chine.

Au lendemain des chiffres de Partners Group (-1,6%), Vontobel a relevé l'objectif de cours et a confirmé "buy": les moteurs de la croissance structurelle sont intacts, a notamment commenté l'analyste. Le titre avait fait la meilleure performance la veille.

Derrière Swatch et Partners Group, Sonova (-1,6%) complétait le trio des plus gros perdants.

Dans le camp des gagnants, Vifor (+0,5%) faisait la course en tête, devant Credit Suisse et Lonza (+0,4% chacun).

Sur le marché élargi, Vaudoise abandonnait 0,3%. L'assureur est parvenu à améliorer son ratio combiné sur six mois, mais table pour l'ensemble de l'exercice en cours sur des résultats inférieurs à ceux de l'an dernier.

Charles Vögele (+0,3%), repris par Sempione Retail, sera décoté le 21 septembre. Un tribunal zougois a annulé l'ensemble des titres encore en circulation.

Varia US Property (-3,6%) planifie une augmentation de capital, qui doit lui rapporter quelque 20 mio CHF. Dans l'immobilier toujours, Peach Property (stable) s'est offert un parc locatif outre-Rhin, dont les revenus annuels avoisinent le million de francs.

rp/lk

© AWP 2017
Envoyer par e-mail