Bourse Zurich: ouverture attendue en hausse dans un marché calme

Envoyer par e-mail
17/05/2018 | 08:45

Zurich (awp) - La Bourse suisse devrait ouvrir en modeste hausse jeudi, tentant un rebond après le léger repli de la veille. Dans un marché plutôt calme, la place zurichoise devrait profiter de la tendance positive à Wall Street, qui a terminé mercredi soir en hausse malgré les inquiétudes sur les tensions géopolitiques et la montée des taux.

"Les principaux indices américains ont fini en légère hausse hier soir malgré la vigueur du dollar, la poursuite de la progression du rendement des Treasuries et des doutes qui entourent d'un côté la réunion entre (le président américain) Donald Trump et (le dirigeant de la Corée du Nord) Kim Jong Un et d'un autre côté les relations commerciales sino-américaines", ont commenté les analystes de Mirabaud Securities.

Ce jeudi, "les indices européens devraient ouvrir en hausse malgré la publication d'une ébauche de programme du (potentiel) nouveau gouvernement italien qui est tout sauf orthodoxe", a poursuivi la banque privée genevoise.

Le front des nouvelles macroéconomiques était également clairsemé. Dans l'Union européenne, le marché automobile a affiché une progression de 9,6% en avril, confirmant sa bonne forme avec des hausses sur les cinq grands marchés nationaux. Dans l'après-midi, les Etats-Unis publieront les demandes hebdomadaires d'allocation chômage et l'indicateur composite de l'activité économique.

A 08h05, le SMI avant-Bourse progressait de 0,16% à 8988,01 points, selon les indications préalables compilées par la banque Julius Bär. La veille, l'indice vedette de la place zurichoise avait lâché 0,23%.

L'ensemble des valeurs vedettes se paraît de vert dans une étroite fourchette de +0,1% à +0,4%.

Roche (+0,4%) accélérait plus que la moyenne. Sa filiale américaine Genentech a dévoilé des données encourageantes pour traiter un certain type de cancer du poumon avec son médicament Alecensa. Ce traitement permet de tripler la durée de survie des patients.

Les deux autres poids lourds Novartis et Nestlé (tous les deux +0,1%) évoluaient plus modestement.

Parmi les autres valeurs à sortir du lot, se trouvait la bancaire UBS (+0,3%), qui faisait à peine mieux que son homologue Credit Suisse (+0,2%).

Sika (+0,1%) ne réagissait pas dans l'immédiat à l'annonce d'une date pour l'assemblée générale extraordinaire, le 11 juin, destinée à entériner l'accord conclu récemment avec le français Saint-Gobain.

Vifor (-1,2%) faisait figure d'exception, en raison d'un traitement hors dividende de 2,00 francs.

L'actualité des entreprises se concentrait sur le marché élargi. SFS (+0,1%) va relever début juillet sa participation à 51% dans l'allemand Heco, un spécialiste des techniques de fixation.

Arbonia (+0,1%) a acquis le belge Vasco Group, un fabricant de radiateurs dans les pays du Benelux. Le rachat permettra d'étendre la présence géographique et de renforcer le portefeuille de produits de la division dédiée, a souligné l'entreprise suisse active dans l'industrie du bâtiment.

al/ol

© AWP 2018
Envoyer par e-mail