Catalogne : Edram souligne le risque d'un "dialogue de sourd" entre Barcelone et Madrid

Envoyer par e-mail
11/10/2017 | 15:09

(AOF) - Si le discours de Carles Puigdemont, président de la région de Catalogne, devant le parlement hier a quelque peu fait baisser la tension sur les marchés, François Raynaud, gérant allocataire chez Edmond de Rothschild Asset Management, met en garde contre le fait que le rebond pourrait être de courte durée.

"Des craintes pourraient ressurgir et limiter le rebond au vu de la perspective d'un dialogue de sourds entre le gouvernement de Rajoy, qui refuse toute négociation sans retour à la légalité (et donc au retrait de toute annonce d'indépendance même suspendue) et les catalans à moins que les pressions européennes et des différents partis espagnols poussent Rajoy à infléchir un peu sa position pour permettre une sortie de crise définitive", réagit-il au lendemain du discours de Puigdemont.

Pour le gérant d'Edram, la décision de l'exécutif catalan de suspendre l'effectivité de sa déclaration d'indépendance pour laisser place à d'éventuelles négociations avec l'Etat central "met en avant les dissensions au sein de la coalition indépendantiste catalane dont une partie est sensible aux conséquences économiques d'une telle annonce et à un manque de consensus parmi les catalans".

Copyright 2017 AOF
Tous droits de reproduction et de représentation réservés (Avertissement légal)
Envoyer par e-mail