Coton: l'anticipation de rendements record aux USA fait plier les cours

Envoyer par e-mail
11/08/2017 | 21:02

Actualise avec cours à la clôture et variations hebdomadaires

NEW YORK (awp/afp) - Le ministère américain de l'Agriculture (USDA) a surpris cette semaine en anticipant des rendements record pour la récolte de coton aux Etats-Unis, ce qui a fait trébucher les cours de la fibre blanche cotée à New York.

Après être descendu mi-juillet à près de 66 cents, le prix de la livre de coton s'était progressivement redressé pour dépasser mercredi 71 cents, à la faveur d'une demande soutenue, de la faiblesse du dollar et de mouvements spéculatifs.

Le cours du coton est subitement retombé sous la barre des 70 cents à la publication jeudi du rapport mensuel de l'USDA sur l'offre et la demande de produits agricoles dans le monde, le premier de l'année se basant sur des enquêtes de terrain.

Selon ces prévisions officielles, la récolte de coton devrait atteindre cette année 20,55 millions de balles, et non plus seulement 19 millions.

"L'USDA pense que les rendements aux Etats-Unis vont se monter à 892 livres par acre (près d'une tonne par hectare), avec seulement 8,3% des champs non récoltés", relèvent les analystes de Plexus Cotton dans une note.

"Cela correspondrait aux rendements record de 2012 mais cette année-là, 24% des champs avaient été abandonnés", ajoutent-ils.

Toutefois, estiment ces analystes, "même si la récolte américaine s'est bien tenue dernièrement, il nous semble un peu exagéré de prévoir des rendements records aussi tôt dans la saison".

Les cultures ont débuté sur une note compliquée avec beaucoup de précipitations dans le centre-sud et le sud-est des Etats-Unis en mai et juin, tandis que les régions les plus à l'ouest comme le Texas étaient touchées par un temps sec et chaud ainsi que par des orages.

Les conditions météorologiques ont été plus favorables en juillet mais le rafraîchissement des températures prévu dans les semaines à venir pourrait freiner le développement du coton.

"Le seul point positif dans le rapport est la révision à la hausse de la demande mondiale, à 117,4 millions de balles", a noté Louis Rose de Rose Commodity Group. "Le reste du monde va compter sur les Etats-Unis pour répondre à cette demande accrue."

La livre de coton pour livraison en décembre, le contrat le plus actif sur l'Intercontinental Exchange (ICE), évoluait vendredi en cours de séance à 68,25 cents contre 70,62 cents en fin de semaine précédente (-3,36%).

L'indice Cotlook A, moyenne quotidienne des cinq prix du coton les plus faibles sur le marché physique dans les ports d'Orient, s'affichait à 81,35 les 100 livres jeudi, contre 80,50 dollars une semaine plus tôt (-1,06%).

jum/lla/jpr

© AWP 2017
Envoyer par e-mail