Deux attentats suicide dans la zone pétrolière du sud de l'Irak

Envoyer par e-mail
19/05/2017 | 23:47

(Actualisé avec revendication, autre attentat à Bagdad)

BASSORAH, Irak, 19 mai (Reuters) - Deux kamikazes se sont fait exploser vendredi à des points de contrôle sur une autoroute près de la zone pétrolière de Bassorah dans le sud de l'Irak, faisant plusieurs morts, a annoncé un porte-parole du ministère de l'Intérieur.

L'Etat islamique a revendiqué l'opération.

Les attentats à la bombe dans le sud de l'Irak, où est concentré l'essentiel de la production de pétrole, sont relativement rares.

Parmi les victimes, figurent deux militaires, un policier et un nombre indéterminé de civils qui se trouvaient à bord d'un autocar.

La première explosion a eu lieu au point de contrôle de Roumeila et la seconde à un kilomètre de là, à un autre barrage appelé al Sadra, a précisé le porte-parole du ministère de l'Intérieur.

Deux attentats suicide commis à l'aide de véhicules ont par ailleurs fait dix morts au point de contrôle Abou Dchir dans le sud de Bagdad, ont annoncé la police irakienne et des responsables médicaux.

Trois policiers figurent parmi les morts. Vingt-et-une personnes ont été blessées. (Aref Mohammed et Karim Rahim; Danielle Rouquié pour le service français)

© Reuters 2017
Envoyer par e-mail