ETF : La SEC approuvera-t-elle la création du Bitcoin ETF ?

Envoyer par e-mail
10/03/2017 | 11:26
Pour rappel, cette monnaie numérique permet d’effectuer des paiements entre acteurs économiques, sans avoir à passer par des institutions financières. Le Bitcoin fête cette année son huitième anniversaire et a atteint son plus haut niveau observé en quasiment trois ans, surpassant même la valeur de l’once d’or (comme l’atteste le graphique ci-dessous).


Depuis quelques jours, la spéculation sur cette crypto monnaie va bon train. En effet, une décision de la SEC (Securities and Exchange Commission) est particulièrement attendue suite à la demande de création d’un tracker : le Winklevoss Bitcoin ETF. Après plusieurs retards, la SEC va finalement prononcer sa décision demain. Il s’agirait en cas d’acceptation du premier actif numérique.
Les auteurs de cette requête auprès de l’autorité américaine ne sont pas inconnus puisqu’il s’agit tout simplement des frères jumeaux Tyler et Cameron Winklevoss. Ces derniers ont participé à la création de Facebook il y a plus d’une décennie de cela. Cette démarche fût complexe puisqu’il leur aura fallu près de trois ans et demi pour valider le dépôt de leur demande auprès des autorités compétentes après de multiples changements. Entre temps la monnaie numérique a progressé de plus de 1000%.


Une décision favorable loin d’être acquise
Selon la plateforme de bitcoin BitMEX, des paris ont été lancés sur l’approbation ou non de cette création d’un ETF Bitcoin. Les cotes ont débuté il y a un mois à 33% de probabilité d’approbation. La semaine passée, la probabilité est montée à 70% avant qu’elle ne retombe à 45% actuellement. L’avocat ayant travaillé sur la demande initiale estime qu’il est finalement peu probable d’obtenir l’aval de la SEC.
De même, selon Spencer Bogart, analyste du Bitcoin, cette approbation lui semble compliquée, la SEC a encore des doutes sur la fiabilité d’un tel tracker qui repose sur un unique actif sous-jacent. Le risque en cas d’acceptation c’est qu’à la moindre complication les investisseurs se retrouvent lourdement impactés.


A contrario, de nombreux experts et partisans de cette monnaie virtuelle estiment que le lancement de ce premier fonds pourrait avoir un impact positif important sur son cours. Les spécialistes qui ont créé et étudié la possibilité de concevoir un Bitcoin ETF, ont pris comme référence le SPDR Gold Trust, en justifiant que la CFTC (Commodities Futures Trading Commission) avait considéré le Bitcoin comme une matière première, pouvant être utilisée comme monnaie. Certes ce marché est nettement plus petit que celui de l’or ou de l’argent, mais certains s’attendent à des répercutions d’une plus grande ampleur que lors de la création d’ETF portant sur les métaux précieux.
De même, des gestionnaires du Bitcoin estiment que l’approbation de la SEC à la création d’un ETF permettrait de soutenir le prix de la crypto-monnaie à long terme, éliminant les mauvais aprioris liés au risque mais également permettre sa démocratisation.
 

Etat des lieux

On peut donc rappeler que l’autorisation de la SEC n’est pas certaine.
  • Si elle refuse, les acteurs des marchés financiers s’attendent à voir baisser le cours de cet actif.
  • A l’inverse, si le lancement du Bitcoin ETF est approuvé, son cours ne devrait cesser d’augmenter, attirant de nombreux investisseurs institutionnels et se positionnant dans les esprits comme une possible nouvelle valeur refuge. 
Anaïs Lozach
© Zonebourse.com 2017
Envoyer par e-mail