Elections françaises : 2 choses importantes à faire cette semaine

Envoyer par e-mail
20/04/2017 | 15:35
A quelques jours du premier tour de l’élection présidentielle française, les marchés pourraient bien se réveiller avec amertume lundi matin, hypothèse incitant à la fois à la prudence dans la gestion de ses positions et à l’action citoyenne.
Selon une médiane des différentes enquêtes d’opinion, relativement cohérentes entre elles, quatre candidats peuvent prétendre à une qualification au deuxième tour.

Deux d’entre eux, Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon, représentent une menace majeure pour la survie de l’Union européenne ou de la monnaie unique, et la stabilité des marchés financiers.

Bien qu’un affrontement final entre les deux nationalistes ne représente pas le scénario le plus probable à ce stade, le risque conserve une crédibilité importante, principalement en raison de l’incertitude qui plane autour du taux d’abstention, lequel n’est jamais précisément mesuré par les sondeurs.

Le niveau de la campagne et le rejet croissant de la classe politique traditionnelle pourraient en effet entrainer un faible taux de participation et offrir un boulevard à l’électorat fortement mobilisé des mouvements europhobes.

En conséquence, liquider ses positions de court terme avant le week-end constitue la meilleure garantie quant à la protection de son portefeuille. Enfin, aller voter reste l’option la plus efficace pour ne pas nourrir d’immenses regrets le soir du 23 Avril.

Au Royaume-Uni, nombreux sont les abstentionnistes qui aimeraient avoir une seconde chance.
Mathieu Burbau
© Zonebourse.com 2017
Envoyer par e-mail