Francfort en repli avant plusieurs rendez-vous (Dax: -0,10%)

Envoyer par e-mail
11/01/2018 | 22:06

Francfort (awp/afp) - La Bourse de Francfort enregistrait un léger repli jeudi dans la matinée (Dax: -0,10%) avant d'importantes publications, parmi lesquelles le chiffre provisoire de la croissance allemande pour l'année 2017 et un compte-rendu de la BCE.

Vers 08H40 GMT, l'indice vedette Dax cédait environ 13 points, à 13.268,46 points. Le MDax des valeurs moyennes progressait au contraire de 0,21% à 27.073,93 points.

"Les investisseurs ont décidé de prendre quelques bénéfices avant le début de la saison des résultats", estime Milan Cutkovic, analyste chez AxiTrader.

La place Francfortoise restait par ailleurs sur ses gardes avant d'importants rendez-vous en cours de séance.

L'office des statistiques Destatis doit publier à 09H00 GMT les chiffres de la croissance, attendue supérieure à 2%, et de l'excédent budgétaire fédéral en 2017, qui devrait dépasser 10 milliards d'euros selon la presse.

Les opérateurs du marché prendront aussi connaissance en milieu de journée du compte-rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Banque centrale européenne. Ce dernier pourrait donner quelques indications sur le rapport de forces au sein du conseil des gouverneurs de la BCE concernant une possible fin du programme de rachats de dettes ("QE").

Enfin, les investisseurs garderont un oeil sur la reprise des négociations salariales dans le Bade-Wurtemberg (sud-ouest), patrie de Bosch, Daimler et Porsche, alors que le syndicat de la vaste branche de la métallurgie allemande IG Metall fait monter la pression pour décrocher au niveau national une hausse de 6% des salaires et le droit à la semaine de 28 heures (pour deux ans maximum et avec compensation financière).

Sur le Dax, Bayer tenait la corde (+1,56% à 89,88 euros). Le groupe de chimie-pharmacie a annoncé avant Bourse avoir encore abaissé sa part dans sa filiale de chimie de spécialité Covestro, de 24,6% à 14,2%, empochant ainsi 1,8 milliard d'euros, soit plus qu'escompté. Il prévoit toujours de se désengager complètement de Covestro.

Continental gagnait 0,54% à 243,70 euros. L'équipementier automobile retrouvait des couleurs après avoir perdu du terrain en Bourse la veille, alors qu'il réfléchit à se réorganiser et a dévoilé des résultats annuels conformes aux attentes.

Le constructeur automobile BMW reculait de 0,45% à 89 euros. Le parquet de Munich (sud) a ouvert une enquête contre un ancien responsable de BMW soupçonné de corruption, abus de confiance et de fraude, ainsi que contre huit autres personnes, selon l'hebdomadaire WirtschaftsWoche.

BMW a indiqué au magazine que ce salarié avait été licencié fin 2017.

Deutsche Bank était en queue du Dax (-1,32% à 15,35 euros).

esp/ggy

© AWP 2018
Envoyer par e-mail