Francfort: le Dax attend les premiers résultats

Envoyer par e-mail
12/01/2018 | 09:47

Francfort (awp/afp) - La Bourse de Francfort évoluait en rebond vendredi matin, le Dax reprenant 0,29% dans un marché en quête de catalyseur, suspendu aux premiers résultats trimestriels attendus aux Etats-Unis.

Vers 08H30 GMT, l'indice vedette gagnait 37,68 points à 13.240,58 points, tandis que le MDax des valeurs moyennes prenait 0,10% à 26.882,45 points.

Le Dax avait reculé de 0,59% jeudi et le MDax de 0,36%, le marché digérant les minutes de la dernière réunion de la BCE.

La place Francfortoise "manque d'impulsions", résume Milan Cutkovic, stratégiste chez AxiTrader, alors que la solide croissance allemande n'a pas suffi jeudi à stimuler les investisseurs et qu'un accord de principe pour un nouveau gouvernement a été arraché vendredi matin après 24 heures de négociations ardues entre Angela Merkel et les sociaux-démocrates.

Le niveau élevé de l'euro, qui cotait vendredi matin au-delà de 1,21 dollar, "ne soutient absolument pas" un marché allemand regorgeant de valeurs exportatrices, ajoute M. Cutkovic, qui table à court terme sur "une poursuite de la consolidation du Dax".

Les opérateurs pourraient néanmoins s'appuyer sur l'ouverture de la saison des résultats annuels aux Etats-Unis, qui précède traditionnellement d'une quinzaine de jours les premières publications européennes.

Deux poids lourds de Wall Street doivent dévoiler leurs bilans ce vendredi, la banque JPMorgan Chase et le gestionnaire d'actifs Blackrock.

Côté valeurs, Volkswagen prenait la tête de la cote (+1,37% à 180,24 euros) poussé par une étude favorable de Macquarie, qui saluait notamment sa stratégie dans les 4x4 urbains.

Daimler (+0,94% à 74,27 euros), Continental (+0,78% à 244,70 euros) et BMW (+0,63% à 89,25 euros) suivaient non loin derrière, signe d'un secteur automobile recherché alors que BMW a annoncé vendredi une hausse de 4,2% sur un an de ses ventes en 2017.

Deutsche Telekom (+0,62% à 14,50 euros) était soutenu par une étupe de Bankhaus Lampe, qui juge "surestimés" les risques autour de l'opérateur téléphonique et conseille désormais d'acheter le titre.

Allianz (+0,57% à 201,95 euros) a franchi une étape vers l'intégration totale du numéro un mondial de l'assurance-crédit, le français Euler Hermes, dont il détient déjà près de 80% du capital: son offre sur le reste des titres sera lancée lundi pour 122 euros par action.

cfe/nas

© AWP 2018
Envoyer par e-mail