Frets maritimes: les frets secs remontent, les pétroliers souffrent

Envoyer par e-mail
17/07/2017 | 16:56

LONDRES (awp/afp) - Les prix des transports de matières premières sèches ont grimpé la semaine dernière, soutenus par l'Amérique du Sud, tandis que les taux des pétroliers ont reculé.

Indice phare du marché, le Baltic Dry Index (BDI), qui fournit une estimation moyenne des tarifs pratiqués sur 20 routes de transport en vrac de matières sèches (minerais, charbon, métaux, céréales, etc.) a fini vendredi à 900 points, contre 822 points une semaine auparavant.

Le Baltic Capesize Index 2014 (BCI 2014), qui compile les tarifs de la catégorie de navires "Capesize", forcés par leur taille imposante à naviguer au large des caps Horn et de Bonne-Espérance, a terminé la semaine à 933 points contre 753 points une semaine auparavant.

Le Baltic Panamax Index (BPI), qui synthétise les tarifs pour quatre routes (la plupart pour les céréales) empruntées par des navires de la catégorie "Panamax" a terminé en hausse vendredi à 1.173 points, au plus haut depuis deux mois et demi, contre 1.062 points une semaine auparavant.

"La principale raison de cette hausse est la quantité de céréales à exporter de la côte est de l'Amérique du Sud. Mais l'activité est également plus soutenue dans l'ensemble du Pacifique et de l'Atlantique", ont noté les analystes du courtier Fearnleys.

Du côté du pétrole, les prix des transporteurs de brut ont continué de reculer.

"Il y a une tendance de long terme sur le marché du pétrole. Les Etats-Unis importent moins de brut du Moyen-Orient, malgré un rebond en 2016. Cela a un effet direct sur les prix des transporteurs, car c'est un voyage particulièrement long, de quarante jours contre 20 jours pour transporter du pétrole du Moyen-Orient à l'Asie", a commenté Court Smith, analyste indépendant.

Le Baltic Clean Tanker Index (BCTI), moyenne des prix pratiqués sur six routes de produits pétroliers raffinés (essence, gaz liquéfié, fioul de chauffage, etc.), a terminé à 551 points vendredi, contre 580 points sept jours auparavant.

L'indice Baltic Dirty Tanker Index (BDTI), moyenne des taux pratiqués sur dix-sept routes de transport de pétrole brut et de fioul lourd, a fini vendredi à 644 points, au plus bas depuis neuf mois, contre 649 points la semaine précédente.

js/acd/ide

© AWP 2017
Envoyer par e-mail