IPO – Valbiotis : « Mieux vaut prévenir que guérir »

Envoyer par e-mail
24/05/2017 | 17:30
vQui est Valbiotis ?


Valbiotis est une société française, créée en 2014 à la Rochelle par Sébastien Peltier, son actuel dirigeant.

L’entreprise est spécialisée dans le développement de solutions dédiées à la prévention de maladies cardio-métaboliques, telles que le diabète. En effet, toutes les six secondes dans le monde, une personne meurt de cette maladie chronique et irréversible. Valbiotis a alors comme principale préoccupation la prévention de cette pandémie et l’accompagnement de ses patients dans la lutte contre la maladie, à moindre coûts.

L’ambition de la société est celle d’un « Monde Zéro Diabète », c’est pourquoi elle a signé des accords avec différents centres académiques, notamment en janvier 2015 avec l’Université de la Rochelle, l’Université Blaise Pascal et le CNRS afin de bénéficier de l’expertise de chacun et de concevoir ensemble de nouvelles solutions. 

Valbiotis en est convaincue, il est désormais possible d’agir en amont et de réduire le nombre de malades en détectant les facteurs de risque de maladie grâce à de nouveaux produits innovants, issus des végétaux. Ces produits de prévention sont en fait des plantes alimentaires et sont destinés aux industriels de l’agroalimentaire et aux laboratoires pharmaceutiques afin de détecter les pré-diabétiques, et de les empêcher de développer un diabète de type 2.  L’entreprise a alors intitulé cette démarche le « Nutrition Healthcare ». Dès que des biomolécules sont détectées, Valbiotis et ses partenaires de premier rang développent des produits de nutrition santé et les font breveter. Ce processus regroupe plusieurs avantages, dont les principaux sont un gain de temps important (environ 6 ans contre 12 en moyenne pour des médicaments), des risques affaiblis et donc une économie d’argent considérable.

En trois ans d’existence, cinq produits innovants ont été développés, sur la base de matières végétales, afin de prévenir le diabète type 2, la NASH, l’obésité et les pathologies cardio-vasculaires, dont le plus connu est Valedia. Le dirigeant Sébastien Peltier ne compte pas en rester là, afin d’accélérer son expansion sur le marché de la prévention des maladies cardio-métaboliques, en Europe et aux Etats-Unis, le projet porté par l’entreprise serait d’intensifier le nombre de partenaires commerciaux et de consolider leur plateforme technique. Pour ce faire, l’équipe dirigeante de la société souhaite améliorer sa notoriété et lever des fonds, ainsi elle a déposé une demande auprès d’Alternext pour être introduite en Bourse.

Produits et date de mise sur le marché :






vParlons finance…
 
Situation financière initiale :

Lors de sa création en février 2014, le dirigeant Sébastien Peltier et ses deux cofondateurs se partageaient 62% du capital de Valbiotis. Dès sa première année de lancement, la société a été soutenue par BPIFrance en vue de financer son projet « Val-63 », aide financière renouvelée en avril 2016. 

En trois ans, la société a su faire ses preuves :

Elle s’est développée et a su séduire des partenaires de premier rang comme diverses universités et le Centre National de Recherche Scientifique. De plus, elle a été sélectionnée et récompensée par des leaders d’opinion comme le magazine « Challenges » et l’Association Américaine contre le Diabète (ADA). Puis, en 2015, Valbiotis a reçu un prix dans la catégorie « Création-Développement » par le Ministère de la Recherche. Aujourd’hui, l’équipe dirigeante souhaite lever des fonds, accroître la notoriété de l’entreprise, et intégrer la plateforme technique. Ce sont toutes ces raisons qui ont poussé les actionnaires à demander son introduction en bourse.

Calendrier de l’IPO :






Pourquoi investir dans Valbiotis ?






vFocus sur la maladie du diabète : 






Anaïs Lozach
© Zonebourse.com 2017
Envoyer par e-mail