L'euro monte face au dollar, pénalisé par la Fed et le G20

Envoyer par e-mail
20/03/2017 | 11:36

Londres (awp/afp) - L'euro poursuivait sa hausse face au dollar lundi, le billet vert souffrant du ton prudent de la Réserve fédérale américaine la semaine dernière et de l'attitude protectionniste de Washington au G20 de Baden-Baden ce week-end.

Vers 10H00 GMT (11H00 HEC), l'euro valait 1,0755 dollar contre 1,0738 dollar vendredi soir, évoluant proche de ses plus hauts niveaux depuis un mois et demi face à la devise américaine.

L'euro montait face à la monnaie nippone, à 121,32 yens pour un euro contre 120,98 yens vendredi.

Le billet vert remontait légèrement face à la devise japonaise, à 112,82 yens pour un dollar, après avoir atteint vers 07H20 GMT son point le plus bas en trois semaines à 112,46 yens, contre 112,67 yens vendredi.

Le dollar était pénalisé comme la semaine dernière par la dernière réunion de politique monétaire de la Fed (FOMC), qui a relevé son taux directeur, mais s'est montré plus prudent que les marchés ne l'attendait sur le rythme de ses prochaines hausses.

Une hausse plus espacée des taux d'intérêt ralentirait le rythme de revalorisation du dollar, et a donc déçu les cambistes qui avaient acheté le billet vert en anticipation de ces hausses.

"Cette semaine, les investisseurs auront l'opportunité d'avoir plus de renseignements de la part de membres du FOMC. Plusieurs des dirigeants de la Fed doivent s'exprimer", a rappelé Hussein Sayed, analyste chez FXTM.

Il souligne l'intérêt de l'intervention de la Présidente de la Fed, Janet Yellen, jeudi, et celle de Neel Kashkari, président de la branche de Minneapolis et seul membre à avoir voté contre une hausse des taux.

"L'optimisme des marchés quant au dollar a été altéré de façon significative, et apprendre ce week-end que les Etats-Unis ont plus ou moins forcé le G20 à arrêter de lutter contre le protectionnisme a empiré les choses", ont résumé les analystes de Société Générale.

Lors de la réunion de Baden-Baden, en Allemagne, les Etats-Unis sont parvenus à faire retirer du communiqué final le mot "protectionnisme" et évoquer une renégociation de l'OMC.

L'euro s'est pour sa part renforcé depuis le début de la semaine dernière, notamment après l'échec électoral des eurosceptiques du Parti de la Liberté aux élections néerlandaises.

Les investisseurs restent maintenant suspendus à l'issue de l'élection présidentielle française dont le premier tour aura lieu dans un mois.

Si certains sondages ont semblé consolider vendredi la première position de la dirigeante d'extrême droite Marine Le Pen pour le premier tour, alimentant alors un léger recul de l'euro face au dollar, ils la mettent néanmoins loin derrière le centriste pro-européen Emmanuel Macron à l'issue du second tour.

Vers 10H00 GMT, la livre britannique se stabilisait face à l'euro, à 86,65 pence pour un euro, et montait face au billet vert, à 1,2412 dollar pour une livre, montant même à son plus haut en trois semaines à 1,2436 dollar à 07H30 GMT.

Le franc suisse baissait face à l'euro, à 1,0737 franc pour un euro, et se stabilisait face au dollar, à 0,9983 franc pour un dollar.

La devise chinoise valait 6,9064 yuans pour un dollar contre 6,9034 yuans pour un dollar vendredi à 15H30 GMT.

L'once d'or s'échangeait pour 1.232,55 dollars, contre 1.229,60 dollars vendredi soir.

Cours de lundi Cours de vendredi

-------------------------------------

07H00 GMT 21H00 GMT

EUR/USD 1,0755 1,0738

EUR/JPY 121,32 120,98

EUR/CHF 1,0737 1,0720

EUR/GBP 0,8665 0,8665

USD/JPY 112,82 112,67

USD/CHF 0,9983 0,9983

GBP/USD 1,2412 1,2392

js/jbo/php

© AWP 2017
Envoyer par e-mail