L'euro souffle face au dollar, la livre grimpe au-dessus de 1,30 dollar

Envoyer par e-mail
18/05/2017 | 15:21

Londres (awp/afp) - L'euro reprenait son souffle face au dollar jeudi au lendemain d'une forte hausse, tandis que la livre britannique accentuait ses gains pour s'installer au-dessus de 1,30 dollar, le billet vert restant sous la pression d'un regain d'inquiétude politique aux États-Unis.

Vers 13H00 GMT (15H00 HEC), l'euro valait 1,1110 dollar, contre 1,1157 dollar mercredi vers 21H00 GMT. Vers 01H05 GMT jeudi, l'euro est monté à 1,1172 dollar, son niveau le plus élevé depuis l'annonce le 9 novembre de la victoire de Donald Trump dans la course à la présidence des États-Unis.

La monnaie unique baissait également face à la monnaie nipponne, à 123,08 yens pour un euro, contre 123,80 yens mercredi soir.

Le billet vert aussi perdait du terrain face à la devise japonaise à 110,80 yens pour un dollar, contre 110,96 yens la veille au soir.

Les cambistes étaient focalisés jeudi sur des secousses politiques sur le continent américain: aux États-Unis mais aussi au Brésil.

"Le Brésil retombe dans une crise de corruption, concernant son président nouvellement élu, Michel Temer, après la destitution de la présidente Dilma Rousseff l'année dernière", a souligné Ipek Ozkardeskaya, analyste chez London Capital Group.

Dans ce contexte, le réal brésilien est tombé jeudi à 3,4000 réais pour un dollar, son niveau le plus faible depuis mi-décembre et en baisse de 8% par rapport à son niveau de fin d'échanges mercredi.

Et "même s'il n'est pas aussi prononcé que mercredi, un sentiment de malaise plane toujours au-dessus des marchés", car comme Donald Trump a été le principal moteur des mouvements depuis l'élection présidentielle de novembre, "toute menace sur sa présidence n'augure rien de bon pour les marchés mondiaux", a observé Connor Campbell, analyste chez Spreadex.

Le dollar restait ainsi sous la pression des déboires du président américain, accusé d'avoir révélé des informations classifiées aux Russes et tenté de mettre fin à une enquête du FBI (la police fédérale américaine).

Alors que l'élection de Donald Trump en novembre avait fait grimper le billet vert (qui avait atteint début janvier un sommet en 14 ans face à l'euro), porté notamment par la perspective d'une réforme fiscale et d'une hausse des dépenses d'infrastructure, l'accumulation de polémiques autour du président américain a depuis fortement pesé sur le dollar.

"La déception provoquée par le gouvernement Trump, des données économiques (américaines) plutôt molles et des prises de bénéfices ont fait perdre au dollar presque tous les gains enregistrés depuis l'élection" de M. Trump, a souligné Devata Tseng, analyste chez FxPro.

Et ces inquiétudes politiques ont fait baisser ces derniers jours la probabilité d'une hausse des taux d'intérêt de la Réserve fédérale américaine (Fed) en juin, action qui était encore vue en début de semaine par les marchés comme quasi assurée.

Une hausse des taux d'intérêt rendrait le billet vert plus rémunérateur et donc plus attractif pour les investisseurs. Tout élément tendant à semer le doute sur le fait qu'une telle action est imminente pèse ainsi sur le dollar.

L'accès de faiblesse du billet vert face aux autres grandes devises mondiales profitait à la livre britannique, qui évoluait jeudi à des sommets depuis septembre.

La livre avait déjà été soutenue la veille par l'annonce d'une légère baisse du taux de chômage au Royaume-Uni.

Mais elle a "fini par crever le plafond de 1,30 dollar" après l'annonce d'un rebond bien plus marqué qu'attendu des ventes au détail en avril, a noté Ipek Ozkardeskaya.

Pour Craig Erlam, analyste chez Oanda, "la livre va rester à la merci des nouvelles liées au Brexit mais, si les mois à venir sont plus calmes sur ce front et que les données continuent leur bonne performance, elle pourrait remonter en direction de 1,35 dollar".

Vers 13H00 GMT, la livre britannique montait face à la monnaie unique européenne, à 85,36 pence pour un euro, comme face au billet vert, à 1,3013 dollar pour une livre, grimpant même vers 10H30 GMT à 1,3048 dollar, son niveau le plus élevé depuis fin septembre.

La monnaie suisse montait face à l'euro, à 1,0876 franc pour un euro, et se stabilisait face au dollar, à 0,9792 franc pour un dollar, après avoir atteint vers 12H25 GMT 0,9775 dollar, son niveau le plus fort depuis le 9 novembre.

La devise chinoise baissait nettement face au dollar, à 6,8917 yuans pour un dollar contre 6,8784 yuans mercredi à 15H20 GMT, quand elle avait atteint son niveau le plus fort en fin d'échanges depuis fin mars.

L'once d'or a fini à 1.261,35 dollars au fixing du matin, contre 1.257,40 dollars mercredi soir.

Cours de jeudi Cours de mercredi

----------------------------------

13H00 GMT 21H00 GMT

EUR/USD 1,1110 1,1157

EUR/JPY 123,08 123,80

EUR/CHF 1,0876 1,0918

EUR/GBP 0,8536 0,8605

USD/JPY 110,80 110,96

USD/CHF 0,9792 0,9786

GBP/USD 1,3013 1,2967

acd/js/cj

© AWP 2017
Envoyer par e-mail