La Bourse de Francfort se replie dans le sillage de Wall Street (Dax: -0,70%)

Envoyer par e-mail
13/02/2018 | 17:51

Francfort (awp/afp) - La Bourse de Francfort a terminé mardi en repli (Dax: -0,70%), dans un marché prudent dans le sillage de Wall Street et ne parvenant pas à maintenir son rebond de la veille.

L'indice vedette Dax a cédé 85 points à 12.196,50 points tandis que le MDax des valeurs moyennes a reculé de 0,52% à 25.079,26 points.

"Une certaine léthargie s'installe sur le marché allemand, après deux jours d'optimisme à Wall Street", note Jochen Stanzl de CMC Markets.

Le Dax était reparti lundi nettement à la hausse, effaçant une partie des pertes de la semaine passée, qui avaient fini par l'entraîner vendredi à son plus bas niveau depuis août. Après une ouverture à l'équilibre, le Dax a stagné sans réussir à repasser dans le vert.

Le "feu reste au rouge", estiment les analystes du magazine boursier Index Radar, notant la "surreprésentation des vendeurs" sur la place francfortoise, en témoigne le mouvement récurrent de décrochage de l'indice juste avant la fermeture, notent-ils.

Les investisseurs restent également particulièrement prudents à la veille de la publication des chiffres définitifs de l'inflation de janvier en Allemagne et ceux en provenance des Etats-Unis, une statistique qui s'associe désormais à la crainte d'une hausse des taux directeurs.

Une étude publiée mardi par le cabinet d'étude EY a par ailleurs relevé que les entreprises allemandes cotées avaient corrigé l'an dernier comme jamais leurs prévisions de résultats, à la hausse comme à la baisse, signe de l'ampleur "des incertitudes économiques et politiques" dans le monde.

Au sein de l'indice Dax, regroupant 30 poids lourds de la cote, 57% ont révisé leurs prévisions financières au moins une fois au cours de l'année passée contre seulement 10% qui ont publié un avertissement à la baisse, des données d'ensemble bien meilleures qu'au sein des autres indices dans l'échantillon (MDax, TecDax et SDax).

Concernant les valeurs, Daimler a cédé 0,49% à 70,62 euros. Le leader mondial des voitures haut de gamme fait face à des risques plus importants, ce qui l'a amené l'an dernier à inscrire 14 milliards d'euros de provisions dans ses comptes, soit une hausse annuelle de 2 milliards, selon le rapport annuel publié mardi. Cela découle de davantage de procédures judiciaires, explique Daimler, sans donner de détails.

Le géant de la chimie BASF, a terminé en légère baisse de 0,55% à 85,62 euros. La banque HSBC a élevé sa recommandation de "réduire" à "conserver" avec un objectif de cours de 85 euros.

Commerzbank (+0,48% à 12,22 euros) a également bénéficié d'une recommandation à "superformer" du courtier Mainfirst, avec un objectif de cours de 16 euros.

afp/rp

© AWP 2018
Envoyer par e-mail